Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 11:46
News en vrac

Quelques nouvelles un peu en vrac. Pas vraiment le temps de faire quelque chose de plus élaboré en ce moment. Aujourd'hui, vent fort et pluie, coincés à terre donc je trouve enfin du temps pour m'occuper du blog.

Le temps passe très vite, déjà 2 mois sont passés et il ne m'en reste plus qu'un avant le retour à la maison.

Beaucoup d'occupations, de 8 h jusqu'à 20 h le plus souvent et, une fois rentré "chez moi", il faut s'occuper des photos du jour pour en transmettre quelques unes à Pedro pour sa page Facebook https://www.facebook.com/pages/HortaCetaceos-Whale-and-Dolphin-Watching/206485046056828?sk=timeline

Jour de repos ? Non, je n'en veux pas, pas besoin et je n'ai pas envie de faire autre chose. Apparemment les jeunes en ont besoin, souvent fatigués... J'ai la chance de dépenser très peu d'énergie en général et de la récupérer très rapidement donc pas vraiment besoin de repos.

Mémorable !!!

Depuis 25 ans que des sorties d'observation des cétacés existent aux Açores, on a jamais vu autant de baleines. Des baleines bleues, des rorquals communs, des rorquals boréals, des baleines à bosse en nombre inhabituel.

La raison de cette affluence ? Il y a beaucoup de nourriture (krill et petits poissons, sardines, maquereaux,...) ce printemps dans les eaux de l'archipel. Elles en profitent donc pour faire bombance. Question subsidiaire : pourquoi y a-t-il autant de nourriture dans l'eau cette année ? Si quelqu'un a la réponse, merci de me la communiquer.

Difficile à imaginer mais voir 8 baleines bleues en une seule sortie est absolument exceptionnel.

Autre exemple : 16 baleines dont 2 baleines bleues, 2 baleines à bosse, 2 cachalots et 10 rorquals commun, le tout en une seule sortie. Il n'y a pas un autre endroit sur la planète bleue où il est possible d'avoir l'opportunité de voir un tel spectacle.

Les Açores, paradis des baleines et de ceux qui aiment les observer.

News en vrac
News en vrac
News en vrac

Migration, la fin ?

Depuis une semaine, plus de baleine bleue, de rares rorquals communs, 2 rorquals boréals "seulement". Ça sent le début de la fin de la période exceptionnelle que nous venons de vivre. Dommage...

Et hier, alors que lors de la sortie du matin nous n'avons que quelques dauphins éparpillés dans une mer agitée et sous la grisaille, l'après midi on nous a signalé la présence de 10 rorquals communs. Après 45 minutes à monter et descendre sur une grande houle, nous avons trouvé d'abord le soleil (pffff !!! qu'est-ce que ça fait du bien !) puis 4 rorquals communs et, surprise, 2 baleines bleues. Quel plaisir de les savoir toujours dans le coin ! Il y avait une grande femelle, très probablement, et un(e) jeune. 3 bateaux surplace, et la "petite" baleine, probablement environ 15 m de long quand même, s'est montrée très curieuse. Pendant 30 minutes elle a circulé entre les bateaux, les a inspectés avec minutie sous toutes les coutures, tourné autour pour notre plus grand plaisir. Et la "grande" s'est également prêtée au jeu. 25 m de baleine qui passent sous le bateau est à la fois très impressionnant et très excitant.

Peut-être que c'était le bouquet final de la migration. J'espère que non.

News en vrac
News en vrac
News en vrac
News en vrac
News en vrac
News en vrac

Et pendant ce temps-là...

Si la migration des baleines semble tirer à sa fin, celle des voiliers bat son plein.

Les quais et pontons sont bondés, les bateaux à 4 ou 5 de front, les pavillons multicolores de nombreux pays différents flottant dans les vents açoriens.

Et tous ces navigateurs de passage perpétuent la tradition : laisser leur trace sur les quais et les jetées du port. C'est le printemps, les couleurs fleurissent, les peintures du cru 2014 viennent s'ajouter à celles déjà existantes tout en recouvrant celles effacées par le temps et les embruns salées.

News en vrac
News en vrac
News en vrac
News en vrac
News en vrac
News en vrac
News en vrac
News en vrac

Grandir.

Parfois les choses ne se déroulent pas comme on l'avait programmé, ou cela prend un peu plus de temps que prévu. Il paraît que c'est normal au Portugal.

Pedro avait prévu de remplacer la "cabane" qui nous sert de base sur le quai du port de Horta car trop petite et commençant à pourrir par endroit. Le tout devait être terminé au mois de mars avant le début de la saison.

Ça, c'était dans les rêves.

Dans la réalité, les travaux ont commencé le... 20 mai et il ne reste aujourd'hui que quelques petites bricoles à faire.

Ayant été promu chef peintre puis électricien (ça ne me change pas trop de mes habitudes à la maison), j'ai passé une semaine à terre pour les travaux pendant que l'activité sur mer se poursuivait.

Nous sommes maintenant plus au large et après avoir installé ce matin une table rabattable, nous ne sommes plus obligés d'avoir les ordinateurs sur les genoux pour les différentes tâches informatiques. Et comme nous avons une très bonne connexion internet je reste souvent plus tard le soir.

Avant...
Avant...

Avant...

Un peu après avant...

Un peu après avant...

Un peu avant après...

Un peu avant après...

Après...
Après...

Après...

De l'autre côté du miroir.

Une fois n'est pas coutume, me voilà de l'autre côté du miroir, dans le rôle de l'arroseur arrosé...

En général toujours perché à l'arrière à droite
En général toujours perché à l'arrière à droite
En général toujours perché à l'arrière à droite
En général toujours perché à l'arrière à droite

En général toujours perché à l'arrière à droite

Un peu de pub...

Il s'est fait attendre (pas le bon papier à l'imprimerie !!) mais il a fini par arriver.

Mon livre est enfin là. L'impression est de qualité et il sent encore l'encre fraiche.

Si ça vous tente, vous pouvez le commander (13€ + port) en cliquant sur "Contact" tout en bas de la page.

Je pourrai envoyer les éventuelles commandes après mon retour, mi-juillet.

News en vrac
News en vrac
News en vrac

A ne rater sous aucun prétexte !

Et pour terminer, bien plus important que mes petites histoires :

si vous êtes touchés par la condition animale et donc le bien-être des animaux, ne ratez pas la diffusion sur Arte le 29 juin à 20h45 du documentaire "Blackfish, la baleine tueuse". Ce n'est pas une nouvelle version des "Dents de la mer" ou un film d'horreur (quoique... le méchant n'étant pas celui qu'on pourrait croire), il s'agit d'un documentaire sur les conditions de capture et de détention ds orques en captivité dans les marineland, Seaworld et autres prisons aquatiques pour cétacés. Edifiant !

Voir l'annonce : cliquer sur ce lien : download.pro.arte.tv/uploads/Blackfishok2.pdf

Pour info, il a été présenté à Hollywood et est à l'origine d'un grand mouvement pour la libération de tous les cétacés qui n'ont rien fait pour mériter les traitements auxquels ils sont soumis.

Merci pour eux de le faire savoir autour de vous.

News en vrac

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bruno 16/06/2014 18:45

L'artiste/écrivain/baroudeur/bâtisseur/ militant/ photographe/philosophe/cétacétologue/deuxchevotologue qui se cache derrière ses lunettes noires ou son appareil photo.. les fans réclament un portrait !

Syma 12/06/2014 17:21

Toujours aussi merveilleux, ton Blog!!!!

pascale 11/06/2014 21:45

Ne crains pas d'avancer lentement, crains seulement de t'arrêter.

Sagesse chinoise

voilà ce qui pourrait résumer ce que je viens de lire sur le temps qui passe... et surtout tellement contente d'avoir de tes nouvelles... !!

philae 11/06/2014 20:03

superbe merci pour le partage

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o