Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 18:01
Petit préambule pour ceux qui ne me connaissent pas bien: disons que j'ai toujours eu un "petit" faible pour la 2 CV et en particulier ma dernière qui maintenant m'attend patiemment, la rare Dolly rouge et grise, série spéciale millésime 1985.

Oui, merci merci merci ma chère Dolly pour ce que je t'ai fait endurer juste avant mon départ.
Je n'avais pas eu le temps de tout préparer avant le départ du bateau sur son camion, destination Le Grau du Roi au bord de la Grande Bleue.


Donc j'ai dû faire 2 voyages depuis chez moi en Haute Savoie pour apporter "quelques petites affaires" nécessaires pour la suite. 800 km aller-retour.
Dur, dur pour ma pauvre Dolly et ses 230 000 km dans les pantoufles !


Résultat: retour du premier voyage du genre:
"ma Dolly, je te promets que si tu me ramènes à la maison, je te mettrai un moteur neuf, enfin pas tout à fait, on va dire rôdé, ou plutôt kilométrage inconnu mais qui devrait faire l'affaire, et en plus je te mettrai du super 98. Promis.
Mais, s'il te plaît, arrête de fumer  comme le Stromboli un jour de colère et de faire ce bruit digne des steel bands de Trinidad et Tobago en plein carnaval !"
Et elle l'a fait !
Lentement, avec force nuages bleutés et rauques décibels, les uns et les autres en progression constante et régulière, inversement proportionnelle à la distance restante mais elle l'a fait.
Et, promesse tenue, elle a eu son moteur "presque comme neuf", dès le lendemain avec l'aide hyper compétente de mon grand copain Eric. Pour être honnête, c'est l'inverse, c'est moi qui l'ai aidé, faut toujours laisser faire les meilleurs ! Je ne pouvais pas lui trouver un aussi bon docteur et aussi disponible en plus. 3 fois merci également, Eric.
Prête pour un dernier voyage ? Tu auras un grand repos après, promis.
Euh, encore juste 2 ou 3 petites bricoles, 3 fois rien, à emmener.... 
Mais comme disait Raymond Devos: " rien, c'est rien, mais 3 fois rien, c'est déjà quelque chose."

 Et puis tu sais, pour plus tard, je vais appeler le constructeur du bateau et lui dire:
"Dis, M'sieur Mercator, tu peux pas m'le faire un peu plus grand mon bateau ?



o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dulord Francine et Jean-Claude 21/02/2009 18:34

Cher Marc,
nous apprécions de te suivre en images et en commentaires. cela nous fait voyager et nous t'en remercions.
Amitiés
Francine et Jean-Claude

laurent 13/02/2009 10:05

j'espere que tu ne chargera le mercador comme la pauvre dolly,en mer faut pas jouer avec la securite
car il me semble que la ligne de flotaison de la deuche etait un peu "basse"
je te souhaite autant de plaisir aver la batau que avec la deuche..................
et je compte vsur tes incantations pour que lui aussi t ramene toujour a bon port

belle nouvelle vie
laurentdeuche
tu sait de là ou il pleut toujour lol

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o