Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 21:58

Comme je n'ai rien de spécial à vous raconter, je vais vous parler de la pluie et du beau temps.
Une fois n'est pas coutume.

Samedi 28 février, 1ère version
Il fait à peine 4° (4°5 selon le thermomètre), il fait gris comme d'habitude et en plus il y a toujours ce petit vent qui vous transperce. Pas drôle !
Moi, je reste au chaud aujourd'hui, bricolage en musique dans le bateau avec option tasses de thé.

Samedi 28 février, 2ème version
Il fait presque 5° (4°5 selon le thermomètre), il y a même le soleil qui apparaît de temps en temps entre les nuages et pratiquement pas de vent. Ça c'est top ! Appareil photo en bandoulière et c'est parti pour une grande ballade. Les travaux dans le bateau attendront.

Vous pensez que j'ai choisi quelle version du 28 février ?
6 heures de marche. Super journée !
En fait, je ne connais plus de beau temps et de mauvais temps. Il fait le temps qu'il fait et je le prends tel quel.
Je trouve que cette notion de beau temps et de mauvais temps n'a aucun sens.
Allez dire à un agriculteur: "Quelle chance on a, ça fait trois semaines qu'il fait super beau, pas une goutte de pluie, c'est super ! Z'avez vu mon bronzage ?"
Si vous tentez l'expérience, faites le assez loin de son  champ de tournesols desséchés, on ne sait jamais, des fois que les tournesols se mettent à voler dans votre direction.
Et l'agriculteur n'est pas le seul à avoir besoin d'eau. Nous en avons tous besoin.
Comme nous sommes composés à 80% d'eau, sans elle, nous ne sommes plus grand chose.
La pluie, c'est ce qu'on pourrait considérer comme le vrai beau temps.
Faut faire avec.
Seulement, individuellement, on aimerait bien pouvoir adapter la météo à soi-même plutôt que l'inverse.
Jamais content !
Il fait trop chaud ou pas assez, il fait trop sec (faut arroser le gazon) ou trop humide (y a de la mousse qui pousse dans le gazon), il y a trop de vent ou pas assez (n'est ce pas amis navigateurs ?), il y a trop de neige ou pas assez, trop froid ou pas assez.
Si seulement on pouvait changer ça. Chacun son petit microclimat. Ça serait top, non ?
Je me demande ce que ça donnerait.
Ça pourrait être assez drôle:
- Il fait beau chez toi ?
- Ah oui, c'est génial, 28°, pas de vent, beau soleil et ça fait quinze jours que ça dure. Je vais d'ailleurs demander une prolongation. Et chez toi ?
- Nickel ! Pas besoin d'arroser le jardin, 19-20°, pile poil comme j'aime. Mais je vais commander un peu plus de froid pour tuer les parasites de mes plantes. Donc, quand vous viendrez dîner samedi, n'oubliez pas la doudoune. Et pense à commander quelques nuages pour le concours de pétanque de dimanche, pour avoir une chance de gagner il ne faut pas que j'ai trop chaud.

Pourvu que ça n'arrive pas un jour !
En fait cette notion de beau et mauvais temps, elle est beaucoup alimentée par les présentateurs météo de la télévision. Que du beau soleil ou des risques de pluie !
A priori, la météorologie est une science et, en général, dans une science il n'y a pas de jugement de valeur, juste des faits, des observations, des prévisions, des conclusions.
Donc on ne prévoit pas de beau soleil et de temps pluvieux très moche.
Et bien entendu, ces présentateurs pseudo vedettes, ne se privent pas pour déterminer quelle sera l'humeur de la nation le lendemain.
Faudrait peut être rappeler que c'est de la télé-vision et pas de la télé-audition.
Alors, la prochaine que vous les verrez gesticuler en ne regardant même pas ce qu'ils vous montrent, coupez le son: vous verrez comme cela qu'il y aura du soleil ou des nuages ou de la pluie, le tout avec plus ou moins de vent. Et à vous d'être plus ou moins contents avec ces images.
Si vraiment vous n'aimez pas la pluie, pas la peine d'avoir en plus ce pantin qui appuie là où ça fait déjà mal.
Ce n'est pas inintéressant de se faire sa propre idée du temps qu'il va faire. Un petit baromètre, les yeux au ciel et vous voilà transformés en météorologues et vos prévisions ne seront pas forcément plus mauvaises que les très officielles. Et en plus, c'est beau le ciel...

Nous avons la chance d'être très adaptables.
Avec les orques, nous sommes les seuls animaux ( ou, pour ne vexer personne, je dirais de façon  "humainement correcte", les seuls membres du règne animal) à vivre sous toutes les latitudes.

Nous pouvons vivre au très chaud ou au très froid, au très sec ou au très humide.
Ainsi, un bushmen du Kalahari pourrait se voir offrir un billet d'avion pour Ilulissat au Groenland pendant qu'un habitant d'Iqaluit, capitale du Nunavut, irait passer ses vacances à Tombouctou.
L'un et l'autre finiraient par s'habituer à son nouvel environnement. Il faudrait peut être organiser une rencontre, à Nice par exemple, pour qu'ils échangent leurs vêtements.
Je ne pense pas que ce serait très drôle pour eux mais l'adaptation serait certainement possible.
Les orques ont un avantage certain sur les humains: on ne les a jamais vus en train de faire les soldes un samedi après midi dans une rue piétonne où il n'y a plus la place pour les pieds de tout le monde. Pas besoin de ces bottes fourrées ou de ce ravissant petit débardeur rose à pois verts.
De toutes façons, chaud ou froid, sec ou humide, sous nos contrées, il y a tellement de personnes qui "ne savent plus quoi se mettre" avec cette météo complètement détraquée.
Alors prenons le temps qu'il fait tel qu'il est, sans jugement ou alors un jugement positif, ça aide sûrement à vivre mieux.
C'est comme ça qu'en Bretagne il fait toujours beau. Il fait même beau plusieurs fois par jour.

Ceci dit, j'espère quand même que cet été, quand j'irai vers le Nord de la mer Baltique, là où la mer est gelée en ce moment, il va pas faire un p..... de temps de chiottes qui fera que je vais me les cailler à longueur de temps alors que je vais "là-haut" pour profiter.... d'un très beau soleil 24h sur 24, parce que ça c'est quand même le top du top.
Beau temps sur la planète

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierre Liron ( ke'a ) 02/03/2009 01:20

je ne sais pas où tu va chercher tout ca mais genial...j'ai bien rigolé....

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o