Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 00:14

Il y a dans cette région de la Scanie, tout au sud de la Suède, de très longues plages.
L'été, c'est la Côte d'Azur du Nord. Beaucoup de familles suédoises ont une maison de vacances dans cette contrée, y compris la famille royale.
Cela va de la petite maison en bois à l'immense villa très moderne avec dépendances et piscine.
Pas grand chose à voir cependant avec les rivieras française et italienne.
Pas de plages aménagées avec location de transats et parasols, pas de marchands de pacotilles et boutiques à frites tous les 100 m, pas de bistrots, restaurants ou discothèques à chaque coin de rue, pas d'immeubles en front de mer, ni plus en arrière d'ailleurs, pas de marinas pleines d'embarcations ventouses.

Donc, il n'y a rien, la zone !

Eh bien, tout dépend ce que vous recherchez: y trouveront leur compte les amateurs de plage et de baignade (la température de l'eau dépasse souvent les 20°), les joueurs de golf (3 parcours dans un rayon de 2 km) et les amoureux de nature bien préservée et protégée: on y trouve énormément d'espèces d'oiseaux, migrateurs en particulier, et des phoques. L'endroit est très réputé auprès des ornithologues, ils sont presque aussi nombreux au printemps et à l'automne que les bêtes à plumes dans les airs. Ils se pressent ici en provenance de toute l'Europe.
Mais en hiver, comme sur la côte méditerranéenne, c'est le grand calme.

Aujourd'hui, la température de l'eau dans le port s'élève, si je peux dire, à 2° et n'incite pas trop à la baignade. Quoique...


Température de l'air: 5°    Température de l'eau : 4°

Pas d'image de moi dans l'eau. Peux pas utiliser l'appareil photo avec masque et tuba ! Désolé.

Il y a le long des plages, un peu en retrait, parfois dans les dunes ou sous les pins, des cabanes de plage. Des dizaines, des centaines, parfois toutes identiques, parfois différentes, en général très bien entretenues et quelques fois délabrées ou à l'abandon.
Elles sont toutes petites, environ 1,50 m sur 1,50 m, et sont utilisées pour se changer et stocker le matériel de plage: transats, parasols, jeux, tout le nécessaire balnéaire.
Elles sont très souvent blanches et, de temps en temps, comme une tâche de crème glacée à la framboise, à la fraise ou à la pistache sur un chemisier blanc, l'une d'entre elles vous fait pétiller la pupille avec sa ou ses couleurs vives. Waouh, quel bonheur !
Et là, vous n'avez qu'une envie: rencontrer l'original ou l'anarchiste qui a osé briser cet ordre aussi bien établi.
La rencontre d'un esprit coloré....
Et moi, modeste photographe à mes heures, je lui dis: MERCI !






































































































































































































































































o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Syma 04/03/2009 18:42

Waouh!! toujours aussi magnifique!!!Tes photos sont encore absolument superbes!!! On y entend presque en "musique de fond", la chanson "Hors-saison" de Cabrel ; bien sûr, ce n'est pas la côte landaise, mais ces plages du Nord , avec leur lumière particulière et un peu nostalgique, leur ambiance, leur..odeur iodée qu'on y devine, sont un peu"cousines" avec toutes les plages "Atlantique", plus qu'avec nos plages méditéranéennes (du Sud-est en tout cas)... Encore bravo pour cette ambiance que tu nous offres, c'est sublime!!!Merci!!
Et...au fait,tu l'as quand même testée, l'eau??? lol!!

Pierre Liron ( ke'a ) 04/03/2009 18:03

Ces cabines de bains toutes semblables...si tristes ; impersonnelles ... c'est si triste comme ambiance...
heureusement...y'en a qui ont eu la bonne idée de les colorier et leur donner un peu de chaleur et vie...Sympa...

Framboise 04/03/2009 09:23

Bonjour Marc,
Je commence ma journée de travail avec tes photos, c'est beau, très beau.
Il y a beaucoup de poésie (et de nostalgie) dans ces petites maisons alignées comme des cubes de couleur, une part d'irréel, un nécessaire pour les rêves, un endroit où laisser libre court à notre esprit... Cela me fait penser à un jeu d'enfant, on fait des lignes de cubes multicolores, on pourrait pourquoi pas les mettre ailleurs même si c'est face à la mer qu'ils trouvent leur sens.
Merci pour cette petite cabane à l'abandon, elle respire l'été, cet été nordique où la lumière est fulgurante, où le ciel est un océan d'air pur, elle est là, encore debout pour dire tous les bonheurs, tous les vécus. Elle chuchote et bruisse encore. L'été reviendra, peut-être plus pour elle mais ce n'est pas si grave.
Merci, je te souhaite une journée belle comme tes photos.

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o