Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 00:04
Hanö est une de ces petites îles comme il y en a d'autres où on se sent loin de tout aussitôt qu'on aborde ses côtes.
Et pourtant, le bras de mer qui la sépare du continent fait moins de 4 km de large.
La première impression qui s'en dégage est un grand calme, accompagné de silence.
Le mot qui, pour moi, pourrait le mieux la caractériser serait "paisible".
Si proche du monde, on en est pourtant retiré.




Pas de voiture, ou plutôt une seule, comme je n'en avais jamais vu auparavant.

Faut dire que la seule "route" fait environ 500 m de long.
L'île, de forme patatoïde, mesure environ 2 km dans sa longueur et 1 km dans sa largeur.
Il n'y a pas de chemin qui en fait le tour: une "piste" prolonge la route vers le nord sur au moins 3 à 400 m.
Il y a un autre chemin qui part du milieu du village et monte vers le phare.
En fait de village, 34 habitants à l'année, un peu plus l'été (plus les visiteurs journaliers), en saison un restaurant qui jouxte la toute petite épicerie et puis c'est tout.
Le port sur la côte Ouest, me parait être la place du village, 2 ou 3 bateaux de pêcheurs, des plaisanciers de passage et le petit ferry, cordon ombilical avec le continent, ses commerces et son agitation.
Les quelques maisons, toutes tournées vers la grande terre, sont en bois, colorées, entourées de pelouses tondues de frais. Tout est parfaitement entretenu. Une vraie carte postale.

Au sommet de l'île (65 m) se trouve le phare.
Il a été construit entre 1904 et 1906 et mesure 16 m de haut. C'est le phare le plus puissant de la mer Baltique. Sa lanterne (3 éclats toutes les 15 secondes) fait de l'oeil aux navigateurs jusqu'à 23,5 miles (env. 40 km) au large.



















Le reste de l'île n'est que rochers, cailloux, herbe, buissons et arbustes.

La côte Est, plus exposée, parait assez sauvage et elle est le domaine des oiseaux de mer.
Ce gros caillou a un charme réel, il sait séduire, probablement surtout les rêveurs contemplatifs, à l'instar d'une artiste peintre rencontrée devant sa maison bleue.
Et apparemment ses habitants sont prêts à utiliser des moyens convaincants pour qu'on ne les dérange pas avec la fureur du monde moderne, vous savez, celui qui n'est qu'à 4 km à vol de goéland mais pourtant si lointain.


Vous saurez prochainement pourquoi je l'ai appelée "l'île aux coeurs".
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o