Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 22:32
Elle est fière Marita. Très fière. Et elle a bien raison de l'être.
Elle est en train de réaliser son chef d'oeuvre.
Dans cet atelier de formation à la charpente de marine, elle y est tous les jours depuis deux ans.
Pour construire son bateau. Parce qu'elle voulait le construire elle même son bateau, une embarcation locale, le Blekingseka.
La région ici s'appelle Blekinge et l'archipel qu'on y trouve est magnifique avec ses 1600 îles et îlots.
Et c'est pour pouvoir s'y promener qu'elle le voulait son canot à moteur.
Deux ans qu'elle s'y est attelée, encore une année pour mener à terme cette entreprise magnifique.
Quand on entre dans l'atelier, la première étrave que l'on rencontre est celle de cette magnifique embarcation. Pas de doute, c'est bien celle de Marita. Seule une femme a pu accrocher 2 petits coeurs en bois à son ouvrage chéri.
Et Marita est là, à ses côtés, toute proche, avec ses yeux bleus pétillants et son sourire ensoleillé.
Dans son mauvais anglais elle m'explique qu'il y a sept noeuds au petit cordage qui retient chacun des coeurs, comme les sept mers.
Comme tout charpentier de marine, de ses petites mains qui n'ont rien de grosses paluches de bûcheron, elle a transformé ce que la nature a offert sous forme d'arbres, en bordés, membrures, varangues, quille, étambot, tableau, étrave, etc.... Dans une autre vie, ces petites mains maniaient la seringue, le thermomètre et le rouleau de sparadrap. Mais ça c'était avant.
Maintenant, elle ne soigne plus les patients dans les odeurs de désinfectant mais des assemblages dans les senteurs fortes du bois de chêne et résineuses du sapin fraîchement travaillé.
En ce moment elle fabrique et met en place les barrots des pontages avant et arrière.
Ce n'est pas si simple, rien n'est simple dans la construction d'un bateau en bois.
Aucun angle droit, tout en courbes douces. Qui n'a jamais réalisé des queues d'arondes pour assembler les barrots sur les serre-bauquières ne peut pas se rendre compte de ce que ça représente. Elle me l'a avoué Marita, la première n'est pas vraiment réussie mais la dernière, alors là...
Il faut la voir faire ses découpes avec la scie japonaise, quelle précision !
C'est chouette la scie japonaise. Elle convient bien à sa gestuelle toute féminine. Cet outil qui se manie avec une grande douceur a la particularité de s'utiliser en tirant sans appuyer sur la pièce de bois contrairement à la scie classique qui demande de la force pour pousser en appuyant de manière à ce que les dents acérées pénètre dans les fibres ligneuses. Une scie zen en quelque sorte.

Et bientôt, son joli bateau recevra son petit moteur de deux chevaux et demi.
Quel âge peut bien avoir cette mécanique ? Cinquante ans ? Soixante ? En tout cas, il a l'air tout neuf avec sa peinture verte et son carburateur en bronze poli.

Oui, elle peut être très fière Marita.
Et LOKE, son bateau, tout en fendant de
sa puissante étrave les eaux de l'archipel de Blekinge, pourra dire à tous ceux qui le regarderont passer entre les îles: "ce n'est pas moi qu'il faut admirer, c'est elle, Marita."
Marita avec son regard bleu plein de bonheur et de jeunesse.
Ah, j'oubliais un détail. Un petit détail pas vraiment important après tout.
Oui, Marita, elle a bien l'âge d'être ma mère, moi qui n'ai plus quinze ans, ni vingt, ni trente depuis bien longtemps.
 

Mais derrière son visage qui arbore de belles rides et ses cheveux gris, Marita, elle a tout juste l'âge de commencer un apprentissage, quoique je me demande si elle n'a pas triché sur sa date de naissance pour être acceptée dans l'école.
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Andreas Viltfjäll 08/05/2009 16:03

Hi Marc! Nice to see that your departure from Höllviken have started and that your are out sailing again! I got back to Strömstad and this week I've been trying to go south again to Svendborg on Fyn, Denmark. But I ran in to a lot of problems so I'm still stucked on the westcoast in a small haurbour called Stockevik. I have problems with the engine and a lot more after going hard on the ground in hard weather monday :) But all is fine and I hope to be out sailing again tomorrow. Will follow your blog now even if my french is worse then your danish I guess :)

Take care and FAIR WINDS! I'm hope to see you in Norway next spring!

christine 07/05/2009 14:31

Encore un article superbe ! On a toujours l'impression d'être avec toi, de voir par tes yeux, de sentir ce que tu respires.... Bravo à Marita, elle sera toujours jeune.

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o