Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 15:07
Avant de prendre sa voie du Nord, Vò Lu Mondu, tout beau tout neuf, a passé un mois au Grau du Roi dans un chantier naval pour y être gréé, pour recevoir ses voiles. Il est resté tout ce temps à quai, juste devant la grue du chantier, grue qui l'avait déchargé du camion à son arrivée au bord de la Grande Bleue.

Un jour, des voisins sont arrivés sur leur beau bateau tout juste rénové, 10 ans de labeur. Très agréables voisins, Joëlle et Philippe. Eux aussi sont là pour de belles voiles neuves.
Puis le moment est arrivé où, mon départ approchant, il fallait démâter le bateau pour qu'il puisse passer sous les ponts, et, l'ensemble du gréément pesant 250 kg, cela doit se faire avec la belle grue jaune.
Mais auparavant il est prévu de mettre le bateau de Philippe à terre sur le quai.

Le patron du chantier: - il pèse combien votre bateau ?
Philippe: - environ 13 tonnes.
Le patron du chantier: - 13 tonnes ? ouais, ça devrait aller.
Philippe: - comment ça, ça devrait aller ?
Le patron du chantier: - non, non, c'est pour la grue. Mais ça devrait aller.
Philippe: - vous êtes sûr ?
Le patron du chantier: - ouais ouais, ça devrait aller.

Le bateau accroché à la grue commence à monter, ça y est il est hors de l'eau, un bon mètre et demi au dessus de la surface.
C'est toujours impressionnant de voir ces manutentions de bateaux. Moi, j'aime bien ça.
Je suis à l'arrière de mon bateau avec une gaffe pour empêcher le bateau volant de pivoter à cause du vent.
Soudain, un énorme craquement dans mon dos. Je me retourne et je vois la grue qui commence à pencher et à tomber.
D'un coup le bateau retombe dans l'eau, par miracle exactement à sa place initiale, je suis obligé de me tenir pour ne pas passer à l'eau, déséquilibré par le gros remous provoqué.
Et la grue s'est redressée...
Le grutier a eu le réflexe de lâcher le bateau pour éviter la chute de la grue. Il s'en est fallu d'un dixième de seconde et c'était la catastrophe.
je vous laisse imaginer les titres des journaux: "Une grue de 25 m et 30 tonnes s'effondre en envoyant 3 personnes à l'hôpital (je vous le fais soft quand même) et en détruisant 3 bateaux."
Des très gros boulons qui maintiennent la grue sur sa base se sont rompus sous la charge.
"ça devrait aller" qu'il disait.

6 jours plus tard, en attendant une nouvelle grue, il faut démâter mon bateau avec celle qui vient d'être "réparée".

Moi: - c'est bon la grue, ça va aller ?
Le patron du chantier: - ouais, ouais, ça va aller pour le gréement. 250kg, pas de problème. Vous avez une corde pour accrocher le mât ?
Moi: - oui, je vais en cherche
r une.
Une fois la corde en place, au dernier moment:
Le patron du chantier: - elle est solide ?
Moi: - si vous avez un doute, on en trouve une plus grosse.
Le patron du chantier: - non non, ça devrait aller ...

Before heading North, Vò Lu Mondu, brand new, has spent one month in a boatyard in le Grau du Roi to be rigged and get her sails. She stayed all that time moored in front of the crane which had unloaded her from the truck.

One day, new neighbours came with their beautiful boat after a 10 years renovation work.
Very friendly neighbours, Joëlle and Philippe. They are here for new sails aswell.
Then beiing not far to leave, the mast has to be take down on the deck so it will be possible to go under the bridges. The whole rig weighting about 250 kg, the job must be done with the beautiful yellow crane.
But, before that, Philippe’s boat has to be put on the quay.

The boatyard boss: - how heavy is she ?
Philippe: - about 13 tons.
The boss: - 13 tons ? Yes, it should be ok.
Philippe: - what do you mean by «it should be ok» ?
The boss: - no, it’s for the crane. But it should be ok.
Philippe: - are you sure ?
The boss: - yey, yes, it should be ok.

The boat hooked to the crane starts to be lifted, out of the water now, one and a half meter above the surface.
It’s always impressive to see those boat handlings. I like that.
I stand on the aft deck of my boat with a gaff to prevent the flying boat to swing around because of the wind.
Suddenly, a very loud crack behind me. I turn back and see the crane starting to lean  and    to fall down.
And the boat falls down in the water, by miracle exactly at the same place, I have to hold myself not ot fall overboard because of the big splash.
And the crane stayed upright.....
The crane man has had the reflex to let the boat down to prevent the crane fall. One tenth of second later and it would have been a desaster.
Imagine the newspapers titles: " A 25 m high and 30 tons crane falls down sending 3 persons to the hospital (in the best case) and destroying 3 sailing boats".
Some very big bolts holding hte crane on its base brohe under the load.
"It should be ok", he said.

6 days later, we had to take my mast down with the "repaired" crane.
Me: - is the crane ok ?
The boss: - yes, it will be ok for the rig. 250 kg, no problem. Do you have a rope to lift the mast ?
Me: - yes, I get it.
Once the rope tied to the mast, at the last moment:
The boss: - is it stong ?
Me: - if you have any doubt, we can find a stronger one.
The boss: - no, no, it should be ok.....


o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Frédéric Holliger 30/01/2009 11:18

Trop fort, bravo pour ce blog. Je suis arrivé là suite à une intervention sur STW qui m'avait bien plu et je ne suis pas déçu !
Bonne continuation,
Farid

Syma 22/01/2009 15:22

Alors, " ça a été"??? Sans cordage supplémentaire? ...sans te prendre la grue sur la tête? Je suppose que oui, puisque tu es tout là-haut dans le Nord!
Continue, tu nous fais réver et rire aussi, car tu racontes très bien, et tes photos sont magnifiques!!!

véronique ducret 19/01/2009 20:04

j'adore tes couleurs froides de Suède! En plus d'être un bon marin blogueur, tes photos sont superbes. C'est génial de pouvoir te suivre dans ton projet de voyage. Continue comme ça! Bisous, véro

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o