Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 23:25


Connaissez-vous Marie-Pierre Planchon ? Non ? Moi non plus. Ou plutôt si, je connais sa voix. Une belle voix claire et pleine de douceur.
Marie-Pierre est une conteuse. Elle a récité de bien belles poésies tous les soirs durant des années à des millions d’oreilles attentives.
Des poésies sur la mer, des poésies qui s’adressent à ceux qui vont dessus, les marins, les pêcheurs, les plaisanciers, des poésies pour les rêveurs, ceux qui n’ont pas la grande bleue sous les yeux ou à portée d’oreilles.
Tous ceux-là  connaissent et aiment la voix de Marie-Pierre.
Pendant des années Marie-Pierre à récité le bulletin de météo marine sur France Inter juste après 20 h. Jusqu’à ce que Radio France décide de diffuser ce bulletin sur les émissions en ondes courtes.
Pendant des années, tous les soirs ou presque, j’ai fait partie de ces rêveurs, pas marins, habitant loin de la mer, avec cette voix qui faisait le lien avec elle et ses embruns salés.
Marie-Pierre parlait alors de "mer belle", de "dépression qui se creuse à 998 hectopascals", d’"anticyclone centré sur les Açores", d’ "avis de tempête en cours", de "mer peu agitée à agitée", de "grains", de "brouillard", de "vent de force 4 fraîchissant de secteur sud ouest" , de "force 8 de nord est", etc...
Et puis surtout, elle annonçait les zones où il y avait ces tempêtes ou ces calmes.
Viking, Utsire, Forties, Cromarty, Forth, Tyne, Dogger, Fisher, German, Humber, Tamise, Pas de Calais, Antifer, Casquets, Ouessant, Irish Sea, Fasnet, Lundy, Hébrides, Malin, Rockall, Shannon, Sole, Pazen, Iroise, Yeu, Rochebonne, Cantabrico, Finisterre et puis les zones de la Médirerranée avec Elbe et Madalenna pour terminer.
6 0010
Je suis beaucoup plus méridional que breton ou normand alors, si les zones méditerranéennes m’évoquaient quelque chose, pas toujours précisément d’ailleurs, les zones atlantiques ou de la Mer du Nord ne me disaient rien du tout. Je ne pouvais les situer, même si les consonances anglo-saxonnes ou plutôt germaniques m’apportaient un soupçon d’imagination pour leur localisation possible.
Mais après tout, pour le terrien que j’étais, peu importe où se situaient Cromarty, German, Antifer, Rochebone ou Cantabrico. L’essentiel n’était pas là.
L’essentiel était dans la poésie de Marie-Pierre. Elle racontait la mer.
Et ce soir, ou plutôt cette nuit, 1h38 du matin du 25 juin 2010, pendant mon quart de nuit, je traverse la zone Tamise en mer du Nord. Amsterdam se trouve maintenant dans le sillage de VoLuMondu, et dans un peu plus de 2 heures il faudra être particulièrement vigilant en croisant le chenal d’accès à Rotterdam, le trafic devrait y être très intense.
D’ici là, dans 20 minutes, j’aurai réveillé Bernard pour lui confier les commandes du bateau, puis peut-être me réveillera-t-il devant Rotterdam pour surveiller avec lui les nombreux cargos qui se trouveront sur notre route.
D’ici là, je me serai endormi en pensant à Marie-Pierre, en la remerciant car elle est une des personnes qui ont fait que je suis sur mon bateau cette nuit. La lune est pleine et jaune, je navigue sur son reflet, la mer est d’huile et belle. Et Marie-Pierre est là qui me susurre dans les oreilles des histoires de vent, de vagues et d’anticyclone.
Viking, Utsire, Forties, Cromarty, Forth, Tyne, Dogger,... mer belle à peu agitée, dépression se creusant au large de l’Irlande, force 6 à 7 dans les Bouches de Bonifacio,...
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jp 16/07/2010 18:31


ça me fait sourire ce post! le soir dans la voiture lorsque je tombe sur ce bulletin les enfants me demande tout le temps de changer et je monte le son (au moins 8 sur l'echelle de beaufort!)


Marie 13/07/2010 08:51


Souvenirs... je n'y connais rien en météo même marine, mais j'aimais cette mélodie. souvenirs inoubliables également de quelques fou-rire incontrolables de Mme planchon .


laure ferrieu 06/07/2010 20:25


géographie poétique................tellement plus douce que la géo politique.........!
est-ce que Marie-Pierre Planchon se doute de tous les rêves et les voyages immobiles qu'elle a suscités ?
et la suite de ton voyage, à toi, Marc ......? comment fait-on pour revenir ici quand on est parti si loin ?
en tout cas, fais bien attention à toi, il y a pas mal de tarés chez les terriens: ils ont l'air normaux quand ils parlent , mais leurs actes n'ont rien à voir leurs paroles.....
Marie-Pierre : son sourire est aussi doux et clair que sa voix . C'est le signe d'une belle et bonne personne......!


Syma 06/07/2010 19:14


...durant mes années "étudiante", penchée sur ma planche à dessin, j'écoutais également F.Inter et, comme toi, la voix de Marie-Pierre Planchon me faisait voyager....j'aimais également cette
litanie des noms dont on pouvait deviner ,à leur consonnance "locale" , à peu prés dans quelle zone il y avait "mer calme" ou "agitée, force 6"...Merci Marc pour cet hommage qu'elle mérite bien!!


Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o