Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 00:12

 

La marina de Las Palmas est vraiment grande, je crois avoir lu quelque part qu’il y a 1250 places. Cependant à mon arrivée on m’annonce qu’il n’y en a aucune disponible, la faute à un grand rallye transatlantique (l’ARC) et ses 250 bateaux, tous plutôt grands, probablement aucun en dessous de 12 mètres, la moyenne doit plutôt tourner autour des 14 mètres. Frais d’inscription de l’ordre de 5000 € paraît-il. Ils partiront en direction de Sainte Lucie aux Antilles le 25 novembre.

Après un peu d’insistance de ma part, j’obtiens quand même une place jusqu’au lendemain mais pas dans le port principal, dans un bassin annexe en général utilisé par les bateaux locaux, lequel bassin est quasiment vide à mon arrivée. Tu parles qu’il n’y a pas de place !

En fait, je m’en rendrais compte plus tard, ce bassin est réservé pour les catamarans qui participent au rallye. Ça fait plus d’une semaine que je suis au même endroit, dans un coin du bassin, et que je vais chaque jour quémander une journée supplémentaire et qu'on me l’accorde. Les choses ont évolué et Vo Lu Mondu est maintenant entouré de catamarans, les plus "petits " mesurant 14 mètres… De là à dire qu’il fait tache dans ce milieu avec ses airs de baroudeur brut de décoffrage, il y a un pas qu’on peut franchir allègrement, ce qui n’est pas pour me déplaire…

D236829

Même si nous ne jouons pas dans la même cour de récréation, j’ai quand même quelques contacts sympas avec certains de mes voisins, en particulier avec une famille avec 2 petits enfants et un petit chien.

Les journées se succèdent à un rythme que je trouve, comme toujours, trop rapide. Je m’occupe en allant au marché chercher fruits et légumes (les oranges locales sont délicieusement douces et tout aussi douces pour le porte-monnaie) et en faisant les petits bricolages toujours nécessaires sur le bateau. Dès que j’ai eu fini la liste des choses à faire avant de partir j’en ai fait une deuxième, je n’ose pas dire seconde, la venue d’une troisième n’étant pas à exclure.

Vous vous demandez peut-être ce qu’il peut bien y avoir sur ces listes qui existent sur pratiquement tous les bateaux. Exemple de ce que j’ai fait hier :

-      - Enfin installé le tuyau et la pomme de douche. Bon, ça ne donne pas de l’eau chaude pour autant mais ça sera tout de même appréciable, je pense, sous les tropiques. Les réservoirs se trouvant sous la ligne de flottaison, l’eau douce sera à la température de la mer, ça devrait aller.

-      - Terminé le support en contreplaqué de l’antenne GPS de l’AIS et mis en place.

-      - Essayé une fois de plus de colmater une infiltration d’eau récalcitrante qui se produit quand les vagues escaladent l’avant du bateau et ça mouille la couchette. Je verrai le résultat plus tard.

-      - Démonté la pompe à eau du moteur pour la bourrer de graisse pour éviter la fuite qui m’a un peu embêté en venant ici, en attendant de changer le joint en Martinique. J’ai fait ça le matin et l’après midi, Patrick, un voisin de bateau m’a dit qu’il avait le même problème sur le même moteur et qu’il avait trouvé les joints adéquats. Donc ce matin, j’ai démonté une fois de plus la pompe et je suis allé chercher les joints, 5 kilomètres à pieds environ, retour en bus quand même. Et cet après midi, remontage de l’ensemble et, miracle, plus de fuite.

- et pour terminer, un petit réglage sur le régulateur d'allure après contact par courriel avec le fabriquant au Québec. Ça pris une petite minute pour résoudre un problème bien embêtant.

Histoire de varier le menu journalier, amoureux des petits félins, je vais régulièrement rendre visite à la colonie de "chats libres", c’est plus joli que "chats errants", qui vivent entre les blocs de béton de la digue du port. Ils sont une soixantaine, paraît-il, et une association s’occupe de les nourrir, les soigner si besoin et les stériliser pour éviter une trop grande prolifération. Et pour ne pas leur faire subir ce traitement deux fois ou plus, le vétérinaire leur coupe une pointe d’oreille pour les différencier. Pas très élégant mais efficace.

Et histoire d’alimenter mon blog "Chat" (http://feliscatus.over-blog.com), je fais des dizaines de photos de petits félins pas si domestiques que ça, la plupart sont très méfiants et restent à distance respectable. Je n’ai pu en caresser qu’un seul.

D236711

Autre occupation indispensable, trouver un endroit avec une connexion internet correcte. Le réseau de la marina fonctionne bien mais le bateau est trop loin pour capter un signal suffisant. Quand je dis indispensable, ça l’est vraiment pour tout voyageur actuel. Ils ne doivent vraiment pas être nombreux ceux qui se promènent sur la planète sans ordinateur ou iPad. Internet a révolutionné le voyage, entre autre. Mon ordinateur, c’est mon lien avec le reste du monde, ma famille, mes amis, vous les lecteurs de ce blog. De nos jours, on cherche une connexion pour avoir ses courriels alors que je me rappelle qu’il y a une vingtaine d’années je cherchais la poste principale à Sydney, Dakar ou Papeete pour trouver mon courrier en poste restante. Et là, deux scénarios possibles : soit il n’y avait pas les lettres tellement espérées et la déception était souvent cruelle, soit une belle pile d’enveloppes timbrées vous attendait, le vrai bonheur, et vous vous retrouviez sur le premier banc public à proximité à vous demander par laquelle de ces merveilles manuscrites  bordées de bleu et de rouge du courrier par avion vous alliez commencer le délice de la lecture. La saveur était infiniment plus intense que la consultation de quelques lignes électroniques même si celles-ci sont aussi très appréciées, après avoir mis à la poubelle les éléments indésirables. Les temps changent, tout évolue.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie 20/11/2012 11:49

Hello, merci pour les news... et ce souvenir qui remonte, la poste en plein air de Katmandou (ou chacun se servait) dans les années 80 ou nous attendaient les fameuses petites enveloppes et un
courrier écrit en moyenne trois mois avant....
besos Marie

j-p 19/11/2012 20:50

Salut Marc,
tu voyages pour le dépaysement et bien là c'est parfait!! une nouvelle tribu; C'est pas forcement rassurant mais y en a un peu partout même dans les terres, exemple la chasse à cour.
En arrivée presque à pleurer pour avoir une place; on rêve ou on cauchemarde plutot.
Bon un petit coup nerf, je vais me replonger dans mon bouquin et toi profites bien et envoie nous encore et toujours de belles photos

Ke'a 16/11/2012 02:33

Salut Marc...et oui ! toujours des listes à rayer... c'est le lot des navigateurs ! surtout laisse la flotte de l'ARC partir devant toi avant de mettre le cap à l'ouest ...en solo , rien de pire
qu'une flotte autour de toi !
Profites bien des Canaries avant ta traversée...amities
Pierre

JLG 16/11/2012 00:18

Bonsoir de Paris,
Je serai à Las Palmas le 22. Si vous y êtes encore, rendez-vous au Sailor's bar !
@+
JLG

Sonia 15/11/2012 23:47

Bonsoir Marc !

Si j'ai bien lu la liste de toutes ces " petites choses " à faire (et faites ), tu ne devrais plus te faire réveiller en sursaut par un paquet d'eau (je souris toujours en imaginant la scène
décrite dans l'article précédent ).

Les frais d'inscription pour la Transat du 25 laissent rêveurs ! Mais il en faut pour tous les gôuts.
Suis sûre que ton VLM avait fière allure dans ce bassin plein de gros cata :) Et puis si pas fière allure, pas grave ! On s'en moque autant que Toi, nous qui te lisons. C'est ton bateau qui nous
importe, pas celui du voisin (même si le voisin est sympa) !

Chouette que tu aies pu faire qq rencontres sympas. Et que des chats (même un tantinet sauvages ) étoffent ta collection de photos.

Je me spuviens aussi des enveloppes au liseré de couleur dont tu parles. Autre époque en effet ! Mais celle que l'on vit n'est pas si mal et le net, c'est bien aussi !

Bonne navigation à venir Marc ! Que la traversée soit belle belle belle.

Laure 15/11/2012 23:26

Bonsoir Marc,
Tous ces gros bateaux.......et tous en même temps dans la même direction...........Quand envisages-tu de partir ? avant , après , en même temps ( ?! ).....le départ doit ressembler au périph de
Pointe-à-Pitre à 17h !!!!!!! que du bonheur .......!
Au bout ( provisoire ) de ta route , des bons ananas et aussi des pamplemousses....et des melons......hum ....!
Est-ce que tu auras une connection Internet en plein Atlantique ? il y a bien des satellites un peu partout dans le ciel , est-ce que c'est simple ou est-ce qu'il faut un matos de fadas genre "
réservé " au Vendée-Globe ou est-ce que je rêve ?
Courage pour les derniers préparatifs : de toutes les façons, il manque toujours un jour , alors ........
Laure

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o