Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 18:39

D237134

 

Deux mois pour aller de Bordeaux jusqu’en Martinique, cinquante jours en mer avec une escale aux Canaries et un court arrêt technique dans l’archipel du Cap Vert, ça méritait bien de se reposer un peu. Et déjà un mois écoulé aux abords de cette île. Le temps passe tellement vite, même quand on n'a pas un emploi du temps bien rempli, même si on fait ce qu’on veut quand on veut ou à peu près.

Les fêtes de Noël et du jour de l’an (BONNE ANNEE À TOUS !!!) sont passées très très vite, de même que le séjour de Camille, ma fille, venue me rejoindre pour dix jours.  Trop vite passé et un grand vide après son départ.

7 0124-copie-1

D237173 D237174

Déjà quinze jours au mouillage dans la belle Grande Anse d’Arlet, entre le Marin et Fort de France,  balades à terre ou en kayak, observation des tortues vertes qui maraudent entre les bateaux, entretien du matériel, visites aux nouveaux bateaux-copains, toujours pas rencontré l’ennui.

TortueD237181
        © Marc Perrussel

Et pas mal de temps utilisé pour imaginer la suite du sillage de Vo Lu Mondu… 

Dans un premier temps, je vais partir au sud, jusqu’aux Grenadines où j’envisage une modification à l’arrière du bateau, installation d’une jupe et de deux dérives pour améliorer la stabilité de route qui n’est pas le point fort du bateau comme j’ai pu m’en rendre compte pendant la traversée de l’Atlantique. Pour cela il me faut un chantier naval pour sortir le bateau de l’eau et faire le travail au sec. Il y a bien sûr la possibilité de faire ça en Martinique mais rien que le coût de la mise à terre est rédhibitoire.  Donc cap au sud pour environ trente six heures de navigation.

La partie en couleur sera rajoutée à l'arrière du bateau K- Mercator 105 - allongement CP

7 0174

        © Camille Perrussel

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Laure 28/01/2013 22:07

Bonjour Marc,
Vivement que tu nous parles des Grenadines...
En fait , tu dois commencer à le savoir en lisant les commentaires que nous te laissons, tant les uns que les autres, mais tu es un provocateur de rêves et ça entraîne une addiction ,douce certes,
mais une addiction quand même .....!
A bientôt,
Laure

Caroline Christian et Andre 25/01/2013 23:43

Hello Marc, c'est Caroline la soeur de Christian avec ses hommes Christian et Andre...ça fait des lustres que Nathalie m'a dit que tu étais reparti et qu'on pouvait te suivre a la trace et ce n'est
que ce soir qu'on peut se poser pour naviguer un peu avec toi ! Bravo pour tes photos magnifiques et ces moments partages Grace aux récits ...on a d'autres potes qui sont en famille - les parents
et leurs trois enfants - entrain de caboter entre le Venezuela et Cuba - si tu tapes les farault aux Caraïbes tu trouveras ou ils sont ... Ça parait irréel de vous imaginer tous dans ces eaux
bleues et ces températures chaudes ....bon vent et bonne annee de la part de nous 3 et aussi des Taningeois qui etaient a ROquefure avec nous a NOel ....bises LA Caro et ses hommes a Lille

Françoise 23/01/2013 22:01

Bonsoir Marc , Eole doit te favoriser , pour que tu ailles si vite vers les Grenadines .... Respire à pleins poumons l'air de la mer et le vent du large .
Si tu pouvais envoyer , par satellite ,un nuage d'air frais ce serait bien sympa ....à Rouen depuis lundi on respire le Mercaptan ,suite à la fuite de gaz de Lubrizol .... en attendant de retrouver
la mer de la côte d'Albâtre !
Bon vent à toi . A bientôt de tes nouvelles .
Biz . Françoise .

marie 21/01/2013 18:34

Hello, superbe
soupir... ici sous la très belle neige, ça fait envie...
belle route

SONIA 19/01/2013 19:51

Coucou Marc

Sympa de retrouver un article au milieu de notre grisouille !

Le VLM va avoir une belle jupe :). Il pourra silloner encore plus fièrement

Biz Marc ( photos toujours aussi belles)

SONIA

j-p 18/01/2013 21:58

Hello Marc, sympa de lire ton article en regardant la neige tombée par la baie vitrée en Normandie.
Belles photos mais je reste sur l'idée que toutes les photos du nord ont des couleurs plus remarquables.
Sinon combien de temps prendront tes travaux de bateau? ca me parait un beau chantier tout de meme? et je ne savais pas qu on pouvait "coller" un morceau
Bon vent

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o