Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 00:34
Il m'arrive de sortir de ma campagne maritime pour aller vers des zones plus construites et habitées.
Aujourd'hui, petite visite d'une jolie ville avec des belles maisons à colombage: Ystad, 17000 habitants, sur la côte sud est de la Suède.










o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o


Repost 0
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 00:14

Il y a dans cette région de la Scanie, tout au sud de la Suède, de très longues plages.
L'été, c'est la Côte d'Azur du Nord. Beaucoup de familles suédoises ont une maison de vacances dans cette contrée, y compris la famille royale.
Cela va de la petite maison en bois à l'immense villa très moderne avec dépendances et piscine.
Pas grand chose à voir cependant avec les rivieras française et italienne.
Pas de plages aménagées avec location de transats et parasols, pas de marchands de pacotilles et boutiques à frites tous les 100 m, pas de bistrots, restaurants ou discothèques à chaque coin de rue, pas d'immeubles en front de mer, ni plus en arrière d'ailleurs, pas de marinas pleines d'embarcations ventouses.

Donc, il n'y a rien, la zone !

Eh bien, tout dépend ce que vous recherchez: y trouveront leur compte les amateurs de plage et de baignade (la température de l'eau dépasse souvent les 20°), les joueurs de golf (3 parcours dans un rayon de 2 km) et les amoureux de nature bien préservée et protégée: on y trouve énormément d'espèces d'oiseaux, migrateurs en particulier, et des phoques. L'endroit est très réputé auprès des ornithologues, ils sont presque aussi nombreux au printemps et à l'automne que les bêtes à plumes dans les airs. Ils se pressent ici en provenance de toute l'Europe.
Mais en hiver, comme sur la côte méditerranéenne, c'est le grand calme.

Aujourd'hui, la température de l'eau dans le port s'élève, si je peux dire, à 2° et n'incite pas trop à la baignade. Quoique...


Température de l'air: 5°    Température de l'eau : 4°

Pas d'image de moi dans l'eau. Peux pas utiliser l'appareil photo avec masque et tuba ! Désolé.

Il y a le long des plages, un peu en retrait, parfois dans les dunes ou sous les pins, des cabanes de plage. Des dizaines, des centaines, parfois toutes identiques, parfois différentes, en général très bien entretenues et quelques fois délabrées ou à l'abandon.
Elles sont toutes petites, environ 1,50 m sur 1,50 m, et sont utilisées pour se changer et stocker le matériel de plage: transats, parasols, jeux, tout le nécessaire balnéaire.
Elles sont très souvent blanches et, de temps en temps, comme une tâche de crème glacée à la framboise, à la fraise ou à la pistache sur un chemisier blanc, l'une d'entre elles vous fait pétiller la pupille avec sa ou ses couleurs vives. Waouh, quel bonheur !
Et là, vous n'avez qu'une envie: rencontrer l'original ou l'anarchiste qui a osé briser cet ordre aussi bien établi.
La rencontre d'un esprit coloré....
Et moi, modeste photographe à mes heures, je lui dis: MERCI !






































































































































































































































































o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

Repost 0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 14:45
Dans un commentaire, Jean-Jacques me suggère de plus parler de mon voyage.
Je comprends, vous en avez peut être assez de voir mes compagnons à plumes, de mes petites histoires invraisemblables de gamin qui veut un bateau, etc...
Donc, aujourd'hui, je vais vous parler exclusivement de la Suède et de ses habitants, les suédois et les suédoises. Exclusivement.

La Suède est vraiment un pays formidable.
La nature y est très belle et bien préservée. Il y a plein d'oiseaux, zut , là je dérape...
La région où je me trouve s'appelle la Scanie, elle est tout au sud du pays et la ville principale est Malmö (260 000 habitants) 3ème ville de Suède après Stockholm et Göteborg.
C'est une région au relief assez plat, plutôt agricole, d'ailleurs les oies adorent aller dans les champs, zut, je dérape encore....
Plus au Nord, côté mer Baltique, il y un très grand nombre d'îles et en particulier le magnifique archipel de Stockholm, mais ça je vous en parlerai dans quelques mois.
Et surtout les suédois sont des gens merveilleux, gentils, sympas, accueillants, cultivés et ..... perspicaces.
Figurez vous que ces gens là ont réussi à faire en 2 mois et demi ce que mes chers compatriotes (pas si chers que ça finalement) n'ont pas réussi à faire en 50 ans: réaliser à quel point je suis quelqu'un d'exceptionnel.
2 articles dans la presse en 10 jours !
Je vous avais déjà envoyé le 1er article (link)voici le 2ème et cette fois dans le plus grand tirage de tout le sud de la Suède, le KVÄLLS POSTEN.link

Faut quand même reconnaître que passer l'hiver en Suède dans un bateau
où il fait quand même entre 18 et 20°, grâce à mon petit poêle,
  où j'ai même un four pour faire mon pain,  
où j'ai une connexion internet, où je m'amuse travaille sur mon ordinateur pour faire mon blog,    
où je peux écouter de la bonne musique et même France Inter, c'est quand même balèze, non ?
C'est tout de même pas donné à tout le monde de pouvoir supporter de telles conditions de vie, faut une sacrée trempe !
Avouez que ça mérite une certaine notoriété, c'est quand même plus fort que de terminer dernier de la 88ème édition de la Star Ac, vous savez "l'Artiste" qui a fait péter 3 800 000 écrans de télé à cause des vibrations quand il a, soit disant, chanté. Même Gaston Lagaffe au sommet de son art avec son gaffophone n'avait pas fait aussi bien lors de son dernier concert au Stade de France retransmis en live sur TF37 et France48.
Après le 1er article, j'ai vu défiler nettement plus de personnes devant mon bateau que d'habitude. Eh oui, qu'est ce que voulez, c'est comme ça.
Je suis très sollicité. Je dois d'ailleurs rencontrer la famille royale mais je ne suis pas dispo avant 2 semaines.

Une seconde,.... on me dit dans l'oreillette (oui, j'ai une oreillette maintenant, c'est comme ça) que des groupies sont en train de venir me voir.

Ah, j'entends quelque chose. bon je vous laisse, je crois qu'on m'attend.

Me revoilà, c'était juste un couple de retraités, charmants au demeurant, qui promènent leur petit chien chou comme tout.

Ouf, je préfère ça. Vous savez que j'aime bien la tranquillité alors vous comprenez, les groupies..... Enfin non, probablement vous ne pouvez pas comprendre.
Bon je retourne à mes obligations..... tournevis, pinceau, etc... je suis resté très simple.
Ah, j'entends de nouveau quelque chose. Je vais vite voir qui c'est. Zut, j'ai renversé le pot de peinture bleu turquoise ! Déjà que j'en avais pas assez. Tant pis.
Ce n'était que le bateau des gardes côtes qui rentre de mission dans l'Öresund entre Suède et Danemark.

De quoi je vous parlais avant d'être dérangé ?

Ah oui, la Suède.
Bon une autre fois, d'accord Jean- Jacques ?
A bientôt.

Mais bon sang, elles foutent quoi les meufs blondes aux yeux bleus ?


Quoi ? Non non, je parlais de mes voisines les oies, c'est un lapsus: je voulais dire: mais qu'est ce qu'elles font les oies, elles devraient déjà être rentrées?


Ça y est, elles sont là ! J'y vais vite.

Non non, pas les oies, les groupiiiiiies !!!!!!


P.s.: mes conseillers en communication me disent que je devrais avoir un website, ça fait quand même mieux qu'un blog. Un blog, n'importe qui peut en faire un et je suis bien placé pour le savoir. Vraiment n'importe qui....

Donc, un webmaster (ça fait mieux que "n'importe qui devant son clavier") est en train de préparer le template et tout le reste.
Il a déjà trouvé l'adresse: face à une telle situation, on nous a proposé de mettre 5 w au lieu de 3 devant l'adresse, c'est un minimum, vous comprenez.
Le reste de l'adresse, je vois pas trop le rapport, mes les conseilleurs le voient et puis ça a l'air de leur faire tellement plaisir que j'ai donné mon accord:
wwwww.misterbighead.pa.com/toutlemonde
C'est classe, non ?

Je vous embrasse toutes (quelle chance vous avez !)
Salutations aux autres (tout aussi chanceux !).


o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

Repost 0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 21:58

Comme je n'ai rien de spécial à vous raconter, je vais vous parler de la pluie et du beau temps.
Une fois n'est pas coutume.

Samedi 28 février, 1ère version
Il fait à peine 4° (4°5 selon le thermomètre), il fait gris comme d'habitude et en plus il y a toujours ce petit vent qui vous transperce. Pas drôle !
Moi, je reste au chaud aujourd'hui, bricolage en musique dans le bateau avec option tasses de thé.

Samedi 28 février, 2ème version
Il fait presque 5° (4°5 selon le thermomètre), il y a même le soleil qui apparaît de temps en temps entre les nuages et pratiquement pas de vent. Ça c'est top ! Appareil photo en bandoulière et c'est parti pour une grande ballade. Les travaux dans le bateau attendront.

Vous pensez que j'ai choisi quelle version du 28 février ?
6 heures de marche. Super journée !
En fait, je ne connais plus de beau temps et de mauvais temps. Il fait le temps qu'il fait et je le prends tel quel.
Je trouve que cette notion de beau temps et de mauvais temps n'a aucun sens.
Allez dire à un agriculteur: "Quelle chance on a, ça fait trois semaines qu'il fait super beau, pas une goutte de pluie, c'est super ! Z'avez vu mon bronzage ?"
Si vous tentez l'expérience, faites le assez loin de son  champ de tournesols desséchés, on ne sait jamais, des fois que les tournesols se mettent à voler dans votre direction.
Et l'agriculteur n'est pas le seul à avoir besoin d'eau. Nous en avons tous besoin.
Comme nous sommes composés à 80% d'eau, sans elle, nous ne sommes plus grand chose.
La pluie, c'est ce qu'on pourrait considérer comme le vrai beau temps.
Faut faire avec.
Seulement, individuellement, on aimerait bien pouvoir adapter la météo à soi-même plutôt que l'inverse.
Jamais content !
Il fait trop chaud ou pas assez, il fait trop sec (faut arroser le gazon) ou trop humide (y a de la mousse qui pousse dans le gazon), il y a trop de vent ou pas assez (n'est ce pas amis navigateurs ?), il y a trop de neige ou pas assez, trop froid ou pas assez.
Si seulement on pouvait changer ça. Chacun son petit microclimat. Ça serait top, non ?
Je me demande ce que ça donnerait.
Ça pourrait être assez drôle:
- Il fait beau chez toi ?
- Ah oui, c'est génial, 28°, pas de vent, beau soleil et ça fait quinze jours que ça dure. Je vais d'ailleurs demander une prolongation. Et chez toi ?
- Nickel ! Pas besoin d'arroser le jardin, 19-20°, pile poil comme j'aime. Mais je vais commander un peu plus de froid pour tuer les parasites de mes plantes. Donc, quand vous viendrez dîner samedi, n'oubliez pas la doudoune. Et pense à commander quelques nuages pour le concours de pétanque de dimanche, pour avoir une chance de gagner il ne faut pas que j'ai trop chaud.

Pourvu que ça n'arrive pas un jour !
En fait cette notion de beau et mauvais temps, elle est beaucoup alimentée par les présentateurs météo de la télévision. Que du beau soleil ou des risques de pluie !
A priori, la météorologie est une science et, en général, dans une science il n'y a pas de jugement de valeur, juste des faits, des observations, des prévisions, des conclusions.
Donc on ne prévoit pas de beau soleil et de temps pluvieux très moche.
Et bien entendu, ces présentateurs pseudo vedettes, ne se privent pas pour déterminer quelle sera l'humeur de la nation le lendemain.
Faudrait peut être rappeler que c'est de la télé-vision et pas de la télé-audition.
Alors, la prochaine que vous les verrez gesticuler en ne regardant même pas ce qu'ils vous montrent, coupez le son: vous verrez comme cela qu'il y aura du soleil ou des nuages ou de la pluie, le tout avec plus ou moins de vent. Et à vous d'être plus ou moins contents avec ces images.
Si vraiment vous n'aimez pas la pluie, pas la peine d'avoir en plus ce pantin qui appuie là où ça fait déjà mal.
Ce n'est pas inintéressant de se faire sa propre idée du temps qu'il va faire. Un petit baromètre, les yeux au ciel et vous voilà transformés en météorologues et vos prévisions ne seront pas forcément plus mauvaises que les très officielles. Et en plus, c'est beau le ciel...

Nous avons la chance d'être très adaptables.
Avec les orques, nous sommes les seuls animaux ( ou, pour ne vexer personne, je dirais de façon  "humainement correcte", les seuls membres du règne animal) à vivre sous toutes les latitudes.

Nous pouvons vivre au très chaud ou au très froid, au très sec ou au très humide.
Ainsi, un bushmen du Kalahari pourrait se voir offrir un billet d'avion pour Ilulissat au Groenland pendant qu'un habitant d'Iqaluit, capitale du Nunavut, irait passer ses vacances à Tombouctou.
L'un et l'autre finiraient par s'habituer à son nouvel environnement. Il faudrait peut être organiser une rencontre, à Nice par exemple, pour qu'ils échangent leurs vêtements.
Je ne pense pas que ce serait très drôle pour eux mais l'adaptation serait certainement possible.
Les orques ont un avantage certain sur les humains: on ne les a jamais vus en train de faire les soldes un samedi après midi dans une rue piétonne où il n'y a plus la place pour les pieds de tout le monde. Pas besoin de ces bottes fourrées ou de ce ravissant petit débardeur rose à pois verts.
De toutes façons, chaud ou froid, sec ou humide, sous nos contrées, il y a tellement de personnes qui "ne savent plus quoi se mettre" avec cette météo complètement détraquée.
Alors prenons le temps qu'il fait tel qu'il est, sans jugement ou alors un jugement positif, ça aide sûrement à vivre mieux.
C'est comme ça qu'en Bretagne il fait toujours beau. Il fait même beau plusieurs fois par jour.

Ceci dit, j'espère quand même que cet été, quand j'irai vers le Nord de la mer Baltique, là où la mer est gelée en ce moment, il va pas faire un p..... de temps de chiottes qui fera que je vais me les cailler à longueur de temps alors que je vais "là-haut" pour profiter.... d'un très beau soleil 24h sur 24, parce que ça c'est quand même le top du top.
Beau temps sur la planète

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°





Repost 0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 21:11


o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
Repost 0
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 00:39
Toutes voiles dehors


o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
Repost 0
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 01:00

Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création.
 
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.


o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o




Repost 0
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 00:01
Figurez vous qu'on m'a dénoncé !
J'ai rien fait de mal pourtant. Bon juste un truc un peu bizarre, curieux, inhabituel voire inexplicable. Rien que ça.
Donc, une personne plus ou moins bien intentionnée m'a dénoncé au..... journal local.
Imaginez le scoop: un français est venu de Méditerranée en bateau pour passer l'hiver chez nous !
LE SCOOP de l'année !!!!!!!
Faut vite aller voir cette bête curieuse.
Donc, hier ont débarqué, si je peux dire, une jeune journaliste et un photographe.
Mission: essayer de percer le secret, pourquoi est il ici, pourquoi en cette saison, comment occupe-t-il ses journées, n'a-t-il pas trop froid, etc.... On veut tout savoir, on est journalistes, nous.
- Mais il fait chaud dans le bateau !
- Ben oui, qu'est ce que vous croyez ? Vous chauffez pas chez vous ?
- Mais pourquoi venir ici en hiver ?
- Et vous, vous êtes aussi ici en hiver ?
- Oui mais on rêve d'aller au chaud en Espagne ou aux Canaries. Bon, la règle du jeu c'est que c'est nous qui posons les questions et vous qui répondez.
Donc, plein de questions sur plein de choses, on a bien ri. Ils m'ont même demandé si j'aimais la nourriture suédoise et si j'avais un plat favori. Je leur ai donc sorti un truc que j'adore à base de crabe avec je ne sais pas quoi d'autre, ça se tartine sur leur espèce de biscottes. J'en raffole ! ça les a bien fait rire.
Le tout avec le photographe qui est probablement payé au nombre de photos prises. Je n'ai pas compté mais on ne doit pas être loin de 372 !
A un moment je lui ai dit: "STOOOOP !". Il a été surpris et lui ai dit que sa carte était pleine et que l'appareil débordait et qu'il y avait des images par terre. Le pire, c'est qu'il a regardé par terre !
Pas l'air bêta le gars !
On voit qu'il a pas dû connaître l'époque des Kodachromes qui coûtaient la peau des fesses car à ce moment-là, avant de déclencher, on faisait le maximum pour être quasiment sûr que la photo serait correcte.
Résultat des courses: dans l'édition d'aujourd'hui, j'occupe la moitié de la une et une pleine page à l'intérieur !
Je pense qu'il doivent drôlement s'ennuyer l'hiver par ici, il ne se passe vraiment pas grand chose s'il n'ont rien d'autre à se mettre sous les rétines.
Faudrait peut être leur envoyer notre petit Sarko national et les grèves qui vont avec pour occuper les médias.
Bon, d'accord, ça serait vraiment pas sympa pour eux, ils ne méritent pas ça. Qui le mériterait d'ailleurs ?

Voilà donc ce que ça donne:
Le titre de l'article c'est : "un français passe l'hiver dans le canal"
Le reste de l'article, je ne sais pas, je n'ai vu personne aujourd'hui qui aurait pu me le traduire, j'espère qu'il n'y a pas trop de bêtises.


Si vous voulez voir de manière plus nette, vous pouvez aller sur la version informatique du journal. Vous touverez le lien "article de presse TRELLEBORGS ALLEHANDA" dans la rubrique "liens" (si,si,!) dans la colonne de droite du blog. C'est en version originale non sous titrée, y compris les photos, débrouillez vous !
Si avec ça je ne reçois pas plein de cacahuètes ce week end....

Voilà, c'était la page people du jour. J'ai rendez vous avec Gala et Paris Match la semaine prochaine.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o


Repost 0
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 00:33
Eh bien voilà, j'ai ce que je venais chercher par ici: du blanc tout autour.
A voir comme ça, vous devez penser que c'est la Sibérie par ici et vous devez aussi vous demander si j'arrive à survivre dans un environnement apparemment très hostile.
Même pas froid ! Bien chaud dans mon igloo flottant, même si les membres du yachtclub s'inquiètent toujours, pensant que je ne vais pas tarder à me transformer en cornet glacé vanille chocolat.
Je vous fais un petit bulletin météo de ces derniers jours:
- 3 jours magnifiques, ciel tout bleu, pas de vent, température autour de 0°, vraiment pas une impression de froid.
- 2 jours gris à - 2°, pas de vent et entre les deux, une nuit à - 8°. Donc en 2 jours, l'eau dans le port a commencé à geler (l'eau de la Baltique est très peu salée). L'eau est à -0°5 et la glace dans le port a une épaisseur d'environ 1 cm.
- 2 jours de neige fine et tout est devenu blanc, y compris sur l'eau.


Et j'adoooore ça !



























La mer dans le coin est très peu profonde sur une grande distance et gèle aussi très facilement. Vous saupoudrez de quelques flocons et voilà une étendue blanche pratiquement à perte de vue.




























Comme vous pouvez voir, c'est beaucoup de blanc et aussi beaucoup beaucoup de gris.
Chose qui ne m'était jamais arrivée, je me suis trouvé en manque de couleurs, d'autant plus que l'intérieur du bateau est peint en blanc.
Pas compliqué à résoudre ce problème, yaka rajouter de la couleur. Ben voyons !
Bon, pour l'extérieur, c'est pas gagné, j'ai pas de baguette magique.
Par contre pour l'intérieur, un petit saut chez le Mr Bricolage du coin, 2 pots de peinture, 1 rouleau, 1 pinceau et me voilà métamorphosé en Van Gogh marin.
Ce n'est pas encore terminé, mais la cabine avant est faite et qu'est ce que ça fait du bien aux mirettes !
J'avais fait une belle et longue liste des travaux à réaliser (60 choses à faire !) avant de reprendre la mer, mais le besoin de couleur est devenu l'urgence, même si je n'avais jamais pensé à repeindre l'intérieur de mon home sweet home.
Bon, je vous fais le coup du AVANT/APRES.

Avant
Après  

Ça vous plaît ?


o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o





Repost 0
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 21:08
J'ai tout plein de voisines. Des centaines. Des oies du Canada.
Elles passent l'hiver ici, comme moi, et attendent le printemps pour partir vers le Nord, également comme moi.
Tous les matins, elles quittent leur domicile aquatique pour aller se nourrir dans les champs environnants, elles y passent la journée et, juste avant la nuit, elle reviennent.
C'est un spectacle magnifique de les voir traverser le ciel dans leur caractéristique formation de vol en V tout en cacardant bruyamment. Et oui, mes voisines ne bavardent pas, elles cacardent !
Aujourd'hui, le ciel a été merveilleusement bleu avec un magnifique soleil, alors qu'habituellement on a tout le loisir d'écrire une longue thèse sur les innombrables nuances du gris.
Le coucher de soleil a été exeptionnel (voir le dernier article "la photo du jour") et le spectacle aérien quotidien a pris une toute autre dimension.
J'aime bien mes voisines à plumes au soleil couchant.
En voici quelques images.

















































































































Parmi mes voisines il y a une intruse en vacances dans le coin. Elle a dû se tromper de wagon.
Qui sera le premier ou la première à me dire où elle se trouve ?

Plus d'images dans l'album "à tire d'ailes"

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o