Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 11:48

 

 

Les dépressions sur l' archipel des Açores se suivent et se ressemblent. Où est le fameux anticyclone si souvent cité dans les bulletins météo ? Je n'en sais rien mais ce qui est sûr c'est qu'il ne nous protège pas d'un temps défavorable pour l'activité qui est la nôtre, l'observation des cétacés.

Depuis mon arrivée, il y a 24 jours, à cause de vents trop forts, il n'a été possible de sortir en mer en moyenne qu'un jour sur deux. 25 sorties annulées pour 21 effectuées. Frustrant, sans parler du manque à gagner pour la compagnie. Mais bon, c'est le risque de toute activité en lien avec les éléments, ça fait partie du "jeu". Et, fort heureusement, on ne peut rien y changer.

Mais quelle tristesse et quelle frustration pour toutes ces personnes qui viennent de loin pour voir les baleines et les dauphins ! Souvent un rêve qui ne peut se réaliser. On a vu quelques larmes de déception couler cette semaine... Certaines personnes reviennent d'année en année avec l'intention de faire deux sorties par jour et ne peuvent que prendre leur mal en patience. Plutôt décevant de ne faire qu'une seule sortie, dans de mauvaises conditions en plus, alors qu'on en prévoyait quinze.

Cependant cela ne les empêchera pas de revenir l'année prochaine.

Par ailleurs lorsque nous avons la possibilité d'aller en mer, le plus souvent les vagues plus ou moins agressives nous attendent derrière la jetée du port. Sans oublier la pluie souvent présente. De plus nous n'observons que relativement peu de baleines et dauphins par rapport aux années précédentes.

Alors que les mois d'avril et de mai sont en principe la haute saison pour la migration des grandes baleines à fanons, elles sont cette année peu nombreuses à fréquenter les eaux de l'archipel.

La raison de cette situation est évidemment difficile à connaître et on ne peut faire que des suppositions.

On peut en effet supposer que cette faible fréquentation est due à une quantité réduite de nourriture présente. La nourriture favorite de ces espèces est le krill, des minuscules crevettes, qui fait partie du zooplancton.

Alors pourquoi y aurait-il peu de krill ici cette année ? Probablement parce qu'il ne trouve pas sa nourriture non plus. Ce qui leur manquerait serait la chlorophyle.

Alors pourquoi si peu de chlorophylle cette année ?

Vous suivez toujours ?

Il semblerait que nous sommes dans une année "El Niño". El Niño est un phénomène météorologique qui se produit périodoquement et qui affecte considérablement les conditions météo tout autour de la planète. La température de l'eau  et de l'air, les courants, la pluviométrie peuvent être énormément modifiés, ce qui influe directement sur l'écosytème marin et, en conséquence, sur le comportement du plancton.

Donc si le comportement des ces microorganismes est modifié, celui des plus gros animaux de la planète s'en trouve logiquement affecté.

Résultat : pas de chlorophylle, pas de krill, pas baleine à rencontrer et à observer.

Fort heureusement cela ne signifie pas qu' il y a moins de baleines dans l'océan mais juste qu'elles sont ailleurs en ce moment. Et j'espère sincèrement que d'autres personnes quelque part ont des étoiles plein les yeux en voyant défiler la majestueuse et gigantesque baleine bleue.

Il semblerait en fait qu' elles sont tout simplement passées plus tôt cette année, vers la fin de l'hiver, lors de leur migration vers le nord.

En ce qui concerne les dauphins cést probablement le même phénomène. Ils sont placés très haut dans la chaîne alimentaire : ils se nourissent principalement de poissons qui eux-mêmes mangent des proies plus petites qui en font de même avec le plancton tout en bas de la chaîne. Donc peu de plancton, peu de dauphins.

Heureusement nos pupilles ont quand même l'occasion de briller et nos coeurs de battre plus fort car les cachalots sont bien présents (16 individus lors d'une seule sortie). Leurs proies préférées, les grands calmars qui fréquentent les grandes profondeurs doivent donc trouver leur nourriture en suffisance.

J'ai tout de même quelques images de cachalot à vous montrer. Avec un immense merci pour notre ami anglais Paul qui a eu la gentillesse de me prêter un objectif du fait de la défaillance du mien.

A part ça, la vie est belle et c'est tant mieux.

 

Otages de la météo
Otages de la météo
Otages de la météo
Otages de la météo
Otages de la météo
Otages de la météo
Otages de la météo

Et tout de même des dauphins de Risso dont un très très jeune. Les dauphins de Risso ont la particularité de blanchir en vieillissant. Juste comme nous les humains finalement.

Otages de la météo
Otages de la météo

P.s. : mon ordinateur est toujours plongé dans un coma profond. Je viens juste de lui trouver un service de soins intensifs. Peu d'espoir mais qui sait...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bruno 06/06/2016 19:06

j'espère que tu arriveras à réanimer ton ordi.:) pensées+

Pascale 04/06/2016 22:46

Coucou... C est toujours aussi eblouissant a voir et tellement sympa d avoir de tes nouvelles !

Marc 04/06/2016 23:21

Merci

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o