Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 19:44

Pratiquement tout le monde a entendu parler de l'anticyclone des Acores. C'est bien souvent grace à celui-ci que l'archipel des Açores "existe" pour la plupart d'entre nous. Sinon qui se soucierait de ces quelques confettis disséminés au milieu de l'ocean atlantique... Mais voilà, cet anticyclone fait souvent notre bonheur en Europe de l'ouest parce que ses hautes pressions nous protègent des dépressions venues principalement du nord et de ce fait nous assurent une météo agréable, chaude et sèche. On pourrait donc imaginer qu'il fait toujours beau sur cet archipel portugais. Eh bien rien n'est plus faux. Pendant qu'il se promène sur l'atlantique nord, il n'est pas présent sur les Açores et sans ce "bouclier climatique", les dépressions venues de l'ouest se font un plaisir de passer par ici, se succédant les unes aux autres. Bref, on est vraiment loin d'un temps estival permanent. Dire que le temps est instable est un doux euphémisme... Le vent et les nuages s'invitent très souvent et, éventuellement, nous bloquent à terre. Donc beaucoup de sorties en mer se passent sous un ciel plus ou moins plombé. On fait avec...

Enlevez le soleil et tout change. Certes il reste de la lumière mais les couleurs sont complètement modifiées. Le ciel n'est plus bleu, la mer se transforme en une surface qu'on croirait être de l'acier en fusion. Et c'est de ce liquide noir métallique qu'émergent les baleines et les dauphins. Les cachalots sont plutôt brun foncé, les rorquals communs quelque chose se rapprochant du chocolat noir 70% de cacao et les baleines bleues sont d'un gris assez clair avec des taches plus foncées. Ça c'est quand le soleil parvient à de frayer un chemin entre les nuages. Mais quand la couverture se transforme en un épais édredon, adieu les couleurs et bonjour les nuances de gris, du très clair au très foncé. 

Pas forcément gênant pour observer les merveilleuses grandes créatures marines qui migrent entre ces îles mais pour le photographe, c'est un peu la misère. Et, encore une fois, il faut faire avec.

Sans le soleil, les "choses" ne sont que ce qu'elles sont, des formes, des mouvements.

Et c'est là que le photographe peut devenir un peu magicien (enfin, avec l'aide de son ordinateur) et transformer cet inconvénient en avantage. En quelques clics, il fait disparaître le restant de tonalités colorées. Et l'oeil y trouve finalement son compte ; seul l'essentiel reste dans l'image, les formes, les mouvements, même si ceux-ci sont figés. Laissons faire l'imaginaire... 

(Cliquez sur une photo pour l'agrandir puis faire défiler les autres)

 

Quand il n'est pas là....
Quand il n'est pas là....
Quand il n'est pas là....
Quand il n'est pas là....
Quand il n'est pas là....
Quand il n'est pas là....
Quand il n'est pas là....
Quand il n'est pas là....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Angelilie 05/06/2017 00:49

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. lien sur mon pseudo. au plaisir

Dory 30/05/2017 20:59

Maravilloso reportaje fotográfico.
A pesar de que las nubes esconden un mundo de color, las imágenes son espectaculares.
bravo por la segunda y sexta!!

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o