Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 22:23

  Image1

Allez, je vous demande encore un petit effort pour nos amis les cétacés: il ne faut pas que la chasse commerciale, que rien ne peut justifier !!!, soit autorisée. 

De plus, si elle était autorisée dans l'océan antarctique comme le réclament les japonais, elle serait illégale car ces eaux sont un Conservatoire et, conformément au Traité de l'Antarctique, toute activité commerciale y est interdite. Mettons fin tous ensemble à cette hypocrisie qui n'a pour fondement que les accords commerciaux qu'achète le Japon en soudoyant des pays pour obtenir leurs votes favorables à la Commission Baleinière Internationale.

Transformer une baleine en sushi, vous trouvez ça juste ?

Cliquez sur ce lien link et signez la pétition, s'il vous plaît.

Avaaz.org est une organisation connue et sérieuse, vous pouvez signer sans aucune crainte.

En guise de remerciement, voici une petite collection de photos (hélas, ce n'est pas moi qui les ai faites) de ces douces géantes, pleine de puissance tout autant que de délicatesse.

Pour que nos enfants et ceux qui viendront après puissent encore admirer un des plus beaux spectacles de la nature, ne laissons pas la cupidité de certains amener à l'extinction ces êtres qui étaient sur cette planète bien avant l'homme.

Encore MERCI pour elles.

Image2

Image5

 

 

 

 

 

 

 

Image13

Image3

Image4

Image9

Image14

Image11

photos glanées sur internet


"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle (il y a déjà 2 siècles !!!!!!!)

Vous pouvez remplacer "condors" par "baleines"....

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

Repost 0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 17:35

 Je vous sollicite de nouveau (voir l'article  Eschrichtius robustus ) pour prendre la défense de la baleine grise.

 

La mobilisation s'intensifie pour la sauvegarde des baleines grises, continuons toujours plus nombreux.
La Commission Baleinière Internationale (CBI) se réunira fin mai et il faut vraiment empêcher que soit prise la décision d'un quota de chasse de 140 baleines grises. La population de cette espèce est déjà en déclin, cela ne ferait qu'accélérer sa disparition.
Faites un copié collé du message ci-dessous pour Mr Douglas, le député américain à la CBI, n'oubliez pas de signer.
Pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais, ce message dit que:
" vous n'êtes pas d'accord que la délégation américaine à la CBI soutienne un quota de chasse de 140 baleines par an alors que des recherches sont en cours pour constater l'état de la population de cette espèce et investiguent sur les conséquences des principales menaces, en particulier les changements climatiques.
La seule action acceptable est un moratoire sur cette chasse."
Cela ne vous prendra qu'une petite minute, faites-le, s'il vous plaît.
Nous n'avons pas le droit de faire disparaître de la planète la plus ancienne des espèces de baleine, ni aucune autre espèce vivante par ailleurs.
Merci beaucoup pour votre participation.


à envoyer à:
douglas.demaster@noaa.gov

Doug,
I object to the US IWC delegation supporting an annual quota of 140 gray whales at the forthcoming IWC meeting. Until such time as there is independently reviewed current research which demonstrate the status of the population and investigates the ramifications of the major threats, particulary climate change, the only acceptable action is to request a moratorium.

With many thanks for your support.

Pour information:
 ACTION ALERT NO 3.  URGENT..

Hi Everyone,BG13

Here's a time sensitive Action Alert which asks the US International Whaling
Commission (IWC) Deputy Commissioner, Doug DeMaster, to seek a moratorium on
any Gray Whale quota at the forthcoming IWC meeting.

We really need to deluge Doug DeMaster with emails.  As a senior scientist
with National Marine & Fisheries, and an expert on climate change, he must
know how vulnerable the gray whales are to increasing seawater temperaturesBG23
and diminishing sea ice.

More and more people are joining the Coalition every day.  Messages of
support for the whales are coming in from all over the world.

The migration is continuing to demonstrate very low cow/calf pairs, and we
have just had confirmation that the count in the peak season week atBG3
Guerrero Negro and San Ignacio Laguna was down by 50% on last year's count.

We are the voice of the Gray Whales.  Let's yell loudly !

With warm regards,

Sue Arnold
CEO
California Gray Whale Coalition
Palo Alto CA 94303BG37
Ph: 650 322 4729
BG36

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photos glanées sur internet

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

Repost 0
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 16:43

Eschrichtius robustus, vous ne connaissez pas ? Il s'agit du nom scientifique de la baleine grise. C'est la plus ancienne espèce de baleine existante, plus de 3 millions d'années !

er

C'est une baleine assez grosse, 15 à 16 m, environ 30 à 35 tonnes qu'on ne rencontre plus que dans les eaux littorales de l'océan Pacifique où il subsiste deux populations:

- La première peuple en été la Mer de Béring et des Tchouktches, l'Océan Arctique sud,  puis lorsqu'elle migre chaque automne et chaque printemps, elle traverse les eaux côtières d'Alaska, du Canada, de Washington, de l'Oregon et de la Californie pour atteindre les eaux de Basse-Californie au Mexique où elle passe l'hiver. Environ 18 000 individus (en 2006/07 d'après le gouvernement américain).

- Le second groupe peuple la Mer d'Okhotsk en été, traverse la mer du Japon lorsqu'elle migre chaque automne et chaque printemps, et fréquente les eaux sud-coréennes en hiver. Environ 130 individus seulement, autant dire BG1probablement voués à une extinction à court terme.

 

Chaque année, au printemps, les individus de la première population migrent vers le Nord pour trouver des eaux froides riches en nourriture puis, en automne, ils reprennent la direction du Sud pour aller se reproduire dans les eaux chaudes et peu profondes des lagunes mexicaines où naissent les baleineaux. Sur ces trajets, les baleines se déplacent sur plus de 15000 km.

Ces migrations se font le long des côtes, rarement à plus d'un kilomètre au large et ce ne sont pas des promenades d'agrément.BG2

Les dangers sont importants:

- risque naturel que constituent les rencontres avec les orques qui n'hésitent pas à s'attaquer à ces proies faciles que sont les jeunes baleineaux.

- risque causé par les activités humaines: changements climatiques, recherche pétrolière, pollution sonore par les sonars militaires et civils, , pollutions chimiques, trafic maritime intense.

Cette espèce de baleine a une particularité, elle est extrêmement pacifique. Dans les lagunes mexicaines,

ces doux géants se laissent approcher et toucher. Elles viennent effleurer doucement des barques qui sont BG4trois fois plus petites qu'elles. Elles acceptent les caresses avec des mouvements d'une délicatesse infinie, tout en surveillant les petits qui font des cabrioles autour des embarcations avant de venir se reposer sur le corps massif de leurs mères. On ne peut rester insensible à un tel comportement, répétitif, de la part d'animaux sauvages qui ne reçoivent pas de nourriture en contrepartie, et pour lesquels il semblerait logique de s'éloigner et d'éviter l'homme. On n’observe donc pas les baleines grises comme on le fait pour d’autres cétacés en d’autres endroits de la planète où les visiteurs se contentent de quelques observations lointaines, d’étudier les souffles et d'apprendre divers faits scientifiques sur des animaux qui demeurent encore aujourd'hui largement mystérieux. Une rencontre avec une baleine grise est une rencontre proche, personnelle, avec une créature libre qui choisit elle-même, quand on lui en laisse la possibilité, de s’approcher des humains. Elle accompagne les bateaux comme le font parfois les dauphins, et va jusqu’à y conduire son petit, alors que l’espèce est connue pour être terriblement protectrice de ses jeunes. D’une telle rencontre, on repart ému, surpris ou bouleversé, mais toujours avec cette question qui ne nous quitte plus: "Pourquoi viennent-elles ainsi vers nous ?"

annaETbaleine2

 

Il faut savoir que ces magnifiques mammifères marins sont dans une situation très périlleuse.

En 1970, le gouvernement fédéral US a classé la baleine grise dans la liste des espèces en danger d'extinction. On dénombrait alors environ 12 000 individus.

En 1994, l'espèce a été retirée de la liste, leur nombre étant remonté à environ 23 000 individus.

En 1999/2000, la population a très fortement diminué, les estimations sont de l'ordre de 1/3 à 1/2 des effectifs de 1994 qui a disparu. Alors qu'on estime qu'il faut au moins 10 ans à une espèce de baleine pour se remettre d'une telle chute, non seulement le nombre des baleines grises n'a toujours pas retrouvé ce niveau en 2010 mais il continue à baisser.

Des recherches génétiques récentes suggèrent que la population originelle avoisinait 118 000 individus.

Bref, l'espèce est en péril et devrait être urgemment remise sur la liste des espèces en danger d'extinction. D'après les scientifiques qui l'étudient, au rythme actuel de la baisse des effectifs,

 elle disparaîtrait de la planète bleue d'ici 10 ans.

Pas de quoi se réjouir...

 

Et la situation est d'autant plus alarmante que, sous la pression du Japon, un des trois derniers pays qui chassent les cétacés, la chasse commerciale à la baleine grise pourrait reprendre avec un quota de 140 individus tués par année. Il est évident que cela ne ferait qu'accentuer le rythme de leur disparition.

La décision viendra lors de la réunion de la Commission Baleinière Internationale qui se tiendra au Maroc à partir du 27 Mai.

Pour arriver à ses fins, le Japon, qui ne s'en cache pas, achète les votes de petits pays pour qu'ils votent dans le "bon" sens et le risque pour les cétacés (pas seulement pour la baleine grise) est hélas bien réel.

Pour éviter cette catastrophe, et c'en est vraiment une, il faudrait que les USA et plus particulièrement l'état de Californie décide de protéger la baleine grise.

Nous avons un moyen de jouer un rôle dans cette histoire, et je vous le demande personnellement, faites-le: envoyez par email le texte suivant (en français et/ou en anglais)  aux deux adresses ci-dessous, deux sénateurs de l'Etat de Californie.

lynn_Abramson@boxer.senate.gov

Leah_Russin@feinstein.senate.gov


Faites un copier-coller du texte dans votre message.

Je proteste contre le projet de loi autorisant la destruction commerciale des baleines.Toutes les baleines sont en danger mais plus spécialement la baleine grise à cause du réchauffement climatique, de la pollution de l'eau et de la pollution sonore due à l'industrialisation tout le long de leur route de migration et du manque de nourriture à leur arrivée dans le nord à cause de la recherche pétrolière. La Californie devrait protéger les baleines  grises car elle sont sur le point de disparaître!

I do protest against the project of commercial whaling allowance! All the whales are in danger but the grey whale is near extinction because of climate change, pollution, increasing noise because of industrialisation along their migration route and less food because of petrol search at arrival.
California should protect the grey whales because they are about to disappear!

 

photos-2_0013.jpg

 

Bien sûr, c'est bien loin de l'Europe toute cette histoire mais quelle importance ! A-t-on le droit non pas de laisser disparaître une espèce mais de la faire disparaître sciemment sans qu'il ait  de bénéfice autre que financier pour une poignée d'individus cupides.

Je me permets d'insister sur ceci:

- cet animal a un comportement intelligent et amical envers l'homme

- c'est la plus ancienne espèce de baleine présente sur la planète

- c'est un être totalement pacifique (puissions-nous en prendre de la graine !)

- ce cétacé est déjà soumis à des difficultés croissantes liées aux activités de l'homme.

Je pense, et je ne suis pas le seul,  que, au contraire, c'est notre devoir d'humanité de faire tout notre possible pour la conserver dans le patrimoine vivant de la planète.

Si nous acceptons que les baleines soient rayées de ce monde, il n'y a aucune raison que nous n'acceptions pas la disparition d'autres espèces, dont la nôtre.

Vous êtes entre trente et cinquante à venir sur ce blog chaque jour, alors j'ose espérer que la grande majorité d'entre vous fera ce geste, ça vous prendra à peu près une minute ou deux, qu'est ce que c'est en comparaison des trois millions d'années d'existence de la baleine grise ?

Faites-le tout de suite, faites suivre l'information à tous vos contacts, il faut que nous soyons très très nombreux à envoyer ce message avant la réunion  de la Commission Baleinière Internationale qui débutera le 27 Mai et je ne peux que vous dire MERCI d'avance.

Pour information: link

BG3Un immense merci à Anna et Marie pour les photos.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

Repost 0
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 21:08
J'ai tout plein de voisines. Des centaines. Des oies du Canada.
Elles passent l'hiver ici, comme moi, et attendent le printemps pour partir vers le Nord, également comme moi.
Tous les matins, elles quittent leur domicile aquatique pour aller se nourrir dans les champs environnants, elles y passent la journée et, juste avant la nuit, elle reviennent.
C'est un spectacle magnifique de les voir traverser le ciel dans leur caractéristique formation de vol en V tout en cacardant bruyamment. Et oui, mes voisines ne bavardent pas, elles cacardent !
Aujourd'hui, le ciel a été merveilleusement bleu avec un magnifique soleil, alors qu'habituellement on a tout le loisir d'écrire une longue thèse sur les innombrables nuances du gris.
Le coucher de soleil a été exeptionnel (voir le dernier article "la photo du jour") et le spectacle aérien quotidien a pris une toute autre dimension.
J'aime bien mes voisines à plumes au soleil couchant.
En voici quelques images.

















































































































Parmi mes voisines il y a une intruse en vacances dans le coin. Elle a dû se tromper de wagon.
Qui sera le premier ou la première à me dire où elle se trouve ?

Plus d'images dans l'album "à tire d'ailes"

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o

Repost 0
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 21:55
Moi, j'aime bien les oiseaux. Et vous ?












                                             Jaseur boréal



























Cygnes tuberculés















































   Oies cendrées


                     Héron cendré



Bernaches du Canada               

























Et maintenant, une série de mouettes pour finir.







Plus de photos d'oiseaux dans l'album photo "à tire d'ailes"

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o