Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

A tout seigneur, tout honneur, l’inspirateur d’un nombre infini de navigateurs et rêveurs au long cours, Bernard Moitessier.
Des cinq ouvrages qu’il a écrits, j’en retiens deux plus particulièrement:
La longue route, récit de son tour du monde en solitaire par les trois caps mythiques lors de la première course autour du monde à la voile. Alors qu’il a pratiquement course gagnée, il abandonne «pour sauver son âme» et continue sa navigation pour un demi tour de la planète supplémentaire qui se terminera à Tahiti. Un des plus beau récit de mer jamais écrit.
Tamata et l’Alliance, les mémoires de B. Moitessier, grand marin, grand penseur, parfois visionnaire, parfois utopiste. Son oeuvre.






Il y a un atlas à bord de Vò lu mondu. Evidemment. C’est Le livre du rêveur, celui qui parcours tous les chemins du bout de son index avant d’aller y laisser l’empreinte de ses docksides bleu marine, de ses Pataugas couleur de sable chaud ou de semelles Vibram crapahutantes.










Le guide des oiseaux d’Europe. Le «Peterson» comme l’appelle les ornithologues. Incontournable dans ce domaine.











Les gardiens de la terre. Rachel et Jean-Pierre Cartier.
Aux sources de la sagesse indienne, retrouvez votre essence spirituelle.
Dans cet ouvrage très vivant, les auteurs nous offrent nombre de témoignages où sont évoqués les thèmes tels que l’histoire du peuple amérindien, la «quête de la Vision (sa tradition initiatique), la parenté des philosophies amérindiennes et tibétaines, la puissance de la méditation, la relation à la terre et la nature,......
Ouvrage épuisé, cherchez-le, trouvez-le, lisez-le (ou venez le lire à bord), vous ne le regretterez pas.




Lettre à un jeune navigateur. Pierre Mathiote.
La correspondance d’un vieux navigateur allemand et du jeune Alix qui se sont rencontrés un jour sur un quai.
Dix-neuf lettres et dix-neuf réponses, confessions sur la philosophie, la psychologie et la poétique du voyage qui aideront le jeune homme à réaliser son rêve: larguer les amarres.
Un délice au goût salé des embruns.
A lire même si on est jamais monté sur un bateau et si on a le mal de mer rien qu'en regardant un bateau échoué.







Exquis mots. Paul-Emile Victor.
Repères et messages d’un explorateur qui ne se prenait pas au sérieux.
Passionnante découverte intérieure de cet infatigable enthousiaste de l’aventure humaine.
Ses émotions, ses réflexions et ses convictions révèlent un regard lucide, plus que jamais actuel sur l’homme, notre monde et sur lui-même.
Un régal !!! Exquis.







La sagesse de la mer. Björn Larsson.
Du cap de la Colère au Bout du monde.
Ce livre reflète sans doute une tentative parmi beaucoup d’autres de vivre en se débarrassant des problèmes de la vie. Morceaux de vie sur un petit voilier sur les eaux celtiques.
Plaisant à lire.
Et puis il fallait bien un auteur suédois.

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o