Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 00:50
Je crois que je vous ai donné de mauvaises habitudes.
Il suffit que je ne mette rien dans ce blog pendant quelques jours pour que certain(e)s se demandent ce qui se passe:
- "je me suis demandée si vous étiez tombé en panne d’ordi, si le bateau avait coulé suite à une violente et brève tempête, ou peut être avez-vous eu un accident de bricolage qui vous a momentanément privé de l’usage de vos doigts ?"
- "Tu étais donc en vadrouille, je me demandais pourquoi il n'y avait "plus" d'article sur le blog...."
Vous pouvez être rassuré(e)s, tout va bien.
J'ai juste pris quelques vacances de blog, c'est que, voyez vous, c'est quand même du boulot. Les articles ne tombent pas tout cuits dans l'assiette informatique, ça se cogite un peu quand même, si si, ça m'arrive encore de réfléchir par moment.
Donc des vacances de blog mais pas des vacances de tout.
Au menu cette semaine avec une météo parfois presque printanière, bien qu'un peu fraîche et bien ventée par moment:
- aménagement de la jupe arrière du bateau pour installer le radeau de survie en précisant que je n'envisage pas un instant de devoir m'en servir un jour: découpe de contre-plaqué, mastic d'étanchéité, peinture. Petit détail: pour réaliser ces travaux, il fallait que l'arrière du bateau soit surélevé d'environ 10 cm par rapport à la surface de l'eau: donc j'ai fait ce qu'on appelle dans le jargon nautique du matossage: ça veut dire déplacer tout ce qui est à l'arrière du bateau vers l'avant et en plus rajouter des jerrycans d'eau et de gasoil: au total près de 500 kg ramenés sur l'étrave.
- installation du régulateur d'allure: c'est un pilote automatique mécanique qui fonctionne avec le vent, sans électricité, très fiable, silencieux, l'équipier idéal, quoi!
- installation des antennes GPS (autre équipier valeureux qui va régulièrement faire un tour dans le ciel à la rencontre des satellites et revient pour me dire où je me trouve sur la planète) et Navtex (lui, il m'annonce des bulletins météo spéciaux, en gros si je vais m'en prendre une bonne, et m'indique aussi les phares et les balises qui ont eu la mauvaise idée de prendre des vacances sans oublier d'éteindre toutes les lampes avant de tourner la clé, et puis aussi plein d'autres choses. Son gros défaut, il est très bavard).
- une journée à Malmö et banlieue pour différentes choses: rendez-vous avec la journaliste qui a écrit le 2ème article, achat d'une petite antenne GPS pour l'ordi, achat d'un adaptateur pour connecter un projecteur à mon Mac, aller payer (aïe !!!) une bonne partie de la capote du bateau que j'ai commandée comme protection contre la pluie et les embruns, je soigne mon confort, qu'est ce que vous croyez.
- tri des photos: c'est pas tout de les prendre, il y a du boulot derrière: les mauvaises à la poubelle, recadrer certaines, les répartir dans les albums, en choisir pour le blog.
- préparation d'un diaporama que je vais montrer dans le yacht club le 2 avril (vous êtes cordialement invités si ça vous dit) et ça ne se fait pas en 2 secondes. Un diaporama, ça peut être, si ce n'est mortel, très très soporifique. Donc, faut accrocher l'attention de l'auditoire (ou en tout cas essayer) et pour ça, pas de miracle, il faut des photos intéressantes, irréprochables sur le plan de la qualité, mais surtout pas trop de photos, donc le choix est primordial. Il faut en plus un commentaire vivant et complémentaire des images et si possible un peu rigolo. Le tout en anglais !!! Donc, ça se prépare même si je suis plutôt un adepte de l'improvisation pour le commentaire.
- début de l'installation de mon panneau solaire.
- lecture des emails quotidiens et réponses, recherches sur internet pour du matériel qui me manque encore, communications avec Skype.
- et on rajoute les occupations journalières: ballades, courses, faire le pain, repas, vaisselle, entretien du bateau, etc...
Voilà le menu , vous mettez ce que vous voulez pour le p'tit déj., pour le repas de midi et pour le dîner, sans oublier le goûter.
Pas trouvé le mot "ennui" dans mon dictionnaire personnel: je me demande bien pourquoi ils ont sauté cette ligne....
J'ai cherché aussi le mot "salaire" dans le dico: j'y ai trouvé: "plaisir, liberté, détente, lenteur" et: "tu voudrais quand même pas des ronds en plus, tout le monde n'est pas aussi bien payé que toi !!!"
Coïncidence, et je vous jure que c'est vrai, j'entends en ce moment sur France Inter qu'ils ne sont pas en mesure de retransmettre l'intégralité des programmes pour cause de grève concernant l'emploi et le pouvoir d'achat.
Donc, par solidarité, ne vous laissez pas faire !!!, service restreint ici aussi donc pas de photos pour cet article. Non mais !!!!

Juste pour vous donner une idée: cet article, c'est près de 2 heures devant l'écran et le clavier pour l'écrire, le relire x fois, modifier, traquer les fôtes d'orthographe et de frappe.
Quand je vous dis que c'est du boulot ! Mais c'est aussi beaucoup de plaisir, d'autant plus si vous appréciez.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o


Partager cet article

Repost 0

commentaires

bruno 25/03/2009 19:50

le voilà conférencier, l'ami Marc.. Déci-dément que de révélations!Tant de talents que tu peux enfin faire partager à la face du monde...Prends le temps, le clavier chronophage doit lui aussi se soumettre à la défragmentation de l'espace temps inhérant à ta philosophie du voyage..pensées+

Syma 19/03/2009 21:28

Bon, ben voilà!!!il suffisait de te "chatouiller" un peu!! et...on est bien récompensés!!Tu écris vraiment bien!: On s'y croit, on s'y voit, on te croit, et on rigole!!!...et, en plus, on réalise que..tu ne passes pas ton temps à bronzer sur la jolie plage d'à coté.... :-)

Marc 19/03/2009 22:31


Bronzer ? je ne suis pas à Nice, moi ! Même si le soleil commence à sortir de sa tanière hivernale, il est encore un peu endormi. 


Syma 19/03/2009 21:28

Bon, ben voilà!!!il suffisait de te "chatouiller" un peu!! et...on est bien récompensés!!Tu écris vraiment bien!: On s'y croit, on s'y voit, on te croit, et on rigole!!!...et, en plus, on réalise que..tu ne passes pas ton temps à bronzer sur la jolie plage d'à coté.... :-)

isabelle 19/03/2009 12:47

Ne vous lamentez pas trop sur son sort quand même, avec tout cet emploi du temps chargé, il a aussi trouvé la force de passer du bon temps avec la petite "bande internationale" de nos nouveaux amis en deux "wild parties" coup sur coup. Cela fatigue !!

Marc 19/03/2009 13:12


Je ne dévoile pas tout, il faut que j'en garde en réserve. Mais ça c'est la récréation, ça ne fait pas partie des activités, rien à faire, juste manger et rigoler en très bonne compagnie.


Pierre Liron ( ke'a ) 19/03/2009 01:53

Super , vivant....je m'y retrouve bien....et je m'amuse bien à te lire...continue comme ca...c'est tres bien...

Présentation

  • : Le blog de Marc
  • Le blog de Marc
  • : voyage en bateau, nature, rencontres, photo, etc...
  • Contact

Où suis je ? Where I am.

Pour voir la position du bateau cliquez sur link puis utilisez le curseur à gauche pour vous approcher ou vous éloigner.

 


 


Trajet déjà parcouru
trajet

Recherche

Prophétie indienne

"Seulement après que le dernier arbre a été coupé,
seulement après que la dernière rivière a été polluée,
seulement après que le dernier poisson a été pêché,
alors seulement vous vous rendrez compte que l'argent ne peut être mangé."

Paroles de la mer

"Si le large t'appelle, vas-y, ce n'est pas en regardant l'océan qu'on découvre la perle, mais en plongeant dedans.
Alors vas-y, plonge.
Plus tard tu découvriras que la perle et l'océan sont aussi en toi."
Philippe Pelen

Texte Libre

A consommer sans modération

"La vie c'est le truc qui passe pendant qu'on multiplie les projets."
John Lennon

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Passer sa vie à cheminer le long d'une route droite, profondément encaissée entre de hauts talus, est faire médiocre usage des jours que le destin nous a accordés, tandis qu'ils peuvent être ensoleillés si l'on grimpe le talus pour flâner en liberté sur le vaste plateau qui le surmonte."
Alexandra David-Neel
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"7 heures du matin peut être. Je n'ai plus l'heure et je m'en moque."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La seule chose dont on soit sûr à l'avance de l'échec, est celle que l'on ne tente pas."
Paul-Emile Victor
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Je ne vois pas de délégation de nos Frères à quatre pattes.
Je ne vois pas de siège pour les Aigles.
Nous oublions et nous nous croyons supérieurs.
Mais nous ne sommes en fin de compte rien de plus qu'une partie de la Création. Et nous devons réfléchir pour comprendre où nous sommes situés.
Nous sommes quelque part entre la montagne et la fourmi.
Quelque part et seulement là comme une partie et parcelle de la Création."
Oren Lyons Iroquois Onondaga.
Extrait d'un appel aux organisations non gouvernementales des Nations Unies - Genève - Suisse - 1977.

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"La nature est lente mais sûre.
Elle ne travaille pas plus vite qu'elle n'a besoin de le faire.
Elle est la tortue qui remporte la course de la  persévérance."                                                                                                 

Henry David Thoreau
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas."
Victor Hugo
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Qu'est-ce qu'en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde."
Barbay d'Aurevilly
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
" Faites ce que vous êtes capables d'effectuer ou croyez pouvoir faire. L'audace est porteuse de génie, de pouvoir et de magie."
Goethe

o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. Tout homme qui chasse s'endurcit pour la guerre."
Marguerite Yourcenar
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o
"Il faut sauver les condors. Pas tellement parce que nous avons besoin des condors, mais parce que nous avons besoin de développer les qualités humaines pour les sauver. Car ce seront celles-là mêmes dont nous aurons besoin pour nous sauver nous-mêmes."
Mac Millan, ornithologue du XIXe siècle
o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o°o